Mitterrand en visite en Haïti pour soutenir la culture

Clément Solym - 01.07.2010

Edition - Société - mitterrand - haïti - accord


Le ministre de la Culture français, Frédéric Mitterrand s'est rendu en Haïti de samedi dernier à lundi pour signer entre autres un accord de coopération culturelle avec son homologue haïtienne Marie Laurence Jocelyn Lassègue.

Cet accord portait notamment sur la réhabilitation d'un cinéma théâtre, le Triomphe, désaffecté depuis longtemps. Il devrait se transformer en centre culturel qui accueillera des manifestations cinématographiques et théâtrales bien-sûr mais aussi des expositions d'art contemporain. Le budget de cette reconstruction devrait être compris entre 7 et 9 millions d'euros.


Il a aussi rendu visite aux équipes françaises chargées de restaurer le tableau Le Serment des ancêtres de Guillaume Guillon-Lethière qui a été endommagé lors du séisme de janvier dernier. Par la suite, il s'est rendu au collège Saint-Martial (qui a été durement touché par le séisme) où les bibliothécaires du Saint-Esprit lui ont fait découvrir les archives haïtiennes (dans lesquelles se trouvaient notamment des lettres de Toussaint Louverture).

Ces archives ont été sauvées mais elles ne peuvent hélas pas être conservées dans des conditions décentes. Mitterrand a promis de bâtir un lieu de stockage pour celles-ci et d'aider à la numérisation d'une partie des 25 000 ouvrages qui les composent. Toujours dans le domaine des livres la BnF a fait un don de 30 000 livres scolaires.

Le ministre a aussi assisté à l'inauguration d'une exposition nommée « Malraux-Saint Soleil, 35 ans après » qui revient sur la rencontre entre les peintres haïtiens du mouvement Saint-Soleil et l'écrivain André Malraux en 1975. (Ci-dessous l'allocution du ministre)


Enfin, il a décoré lundi le dramaturge haïtien Frankétienne de l'insigne de Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres et le romancier haïtien, Lyonel Trouillot de l'insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. Frankétienne est publié en France aux éditions Vents d’ailleurs. Les affres du défi, sa dernière pièce a été éditée le 22 avril dernier. Lyonel Trouillot, lui, est publié par Actes Sud et son dernier roman Yanvalou pour Charlie est sorti pour la rentrée littéraire.