Mondadori a encore de la marge sur le numérique

Clément Solym - 11.08.2011

Edition - Economie - mondadori - chiffre - affaires


Alors que Pearson (Penguin et Financial Times) ou HarperCollins (notre actualitté) attribuent plus de 12% de leur chiffre d'affaires au livre numérique,


Ainsi, sur un chiffre d'affaires de 741,4 millions d'euros sur le premier trimestre 2011 et un résultat brut de 59 millions d'euros, l'activité numérique de l'éditeur (au travers de son entité Digital Mondadori Group) n'a généré que 8,8 millions de revenus directs et 14,2 millions de revenus indirects, soit respectivement 1,19% et 1,92% du CA total. Une paille.

L'annonce récente d'un partenariat entre Mondadori et Amazon devrait cependant modifier la donne. Le potentiel de la maision d'édition contrôlée par la famille Berlusconi sur le numérique, très important, va donc enfin être exploité.

A noter que le marché du livre numérique est encore extrêmement peu développé en Italie, comme le relève eBouquin. La marge est grande et la route longue.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.