Monsieur Sexiste opprime-t-il Madame ?

Laure Besnier - 18.05.2018

Edition - Société - Monsieur Madame - Sexisme livres jeunesse - Littérature jeunesse


Madame Tête-En-L’air, Monsieur Chatouille, Madame Tintamarre ou encore Monsieur Grognon sont des héros emblématiques de notre enfance. Pourtant, une étude anglaise sur les genres et les stéréotypes dans la littérature jeunesse qualifie la série des Monsieur Madame sexiste, parcourue de personnages clichés.

 

 


Des chercheurs de l’Université de Lincoln, au Royaume-Uni, ont étudié la célèbre série des Monsieur Madame et en concluent un schéma patriarcal et sexiste. Le quotidien anglais Daily Express en révèle quelques axes et chiffres. 

 

Dans 51,5% des histoires, les Madames sont sauvées par les Monsieurs tandis que le pourcentage de l’inverse est moindre (32,6%). En plus d’être plus souvent secourues, les Madames ont moins la parole que les Monsieurs. En moyenne, les Madames ont 53,5 mots par ouvrage et les Monsieurs, 61,5. 

 

Comme l’étude l’indique, « généralement, les personnages féminins sont plus passifs, utilisent moins le discours direct et attendent d'être sauvés, plus que les personnages masculins ». La recherche a porté sur 47 Monsieurs et 34 Madames, publiés entre 1971 et 2014. Ils ont été écrits par l’auteur et illustrateur britannique Roger Hargreave. L’éditeur anglais est Egmont et, en France, Hachette jeunesse. 


Madeleine Pownall, une des chercheurs expliquait, sur le site de The British Psychological Society, avant de présenter l’étude lors d’une conférence anuelle : « Je trouve cela intéressant que les parents ne soient pas nécessairement conscients de la puissance des images dans les livres, en particulier de la façon dont les idées sur le genre, le pouvoir, et les relations puissent être transmises à travers les ouvrages. »
 

Canada : "Madame" et "Monsieur" au cœur du débat


Et de poursuivre : « Je suis également intéressée par l’exploration des différentes façons dont les parents choisissent, utilisent et interagissent avec les livres pour leurs enfants. [...] La série Monsieur Madame se prête bien aux discussions critiques sur le genre parce qu’elle est tellement populaire et mémorable. »

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.