Montesquieu et les Lumières : la succcession Lally-Tollendal en vente

Clément Solym - 03.12.2012

Edition - Economie - Montesquieu - siècle des Lumières - vente au enchères


Montesquieu, le Siècle des Lumières, et toute une vacation qui fait partie de la Succession Lally-Tolendal, sera au coeur d'une vente aux enchères qui doit se tenir dans deux semaines à la maison Drouot. Trois séries de lots rares, assure la maison.

 

L'ensemble est constitué des photographies et des descriptifs des documents manuscrits historiques, parmi lesquels une quinzaine de lettres de Montesquieu et d'autres à lui adressées. Des échanges avec les plus éminents personnages d'État de l'époque, militaires, ecclésiastiques et littéraires.

 

On trouvera parmi ces précieux documents des correspondances de et sur le Maréchal de Berwick (notamment sur son décès), de et sur le comte de Bulkeley, mais aussi sur la publication des Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, dont une remarquable lettre du Maréchal de Saxe. Quelques lettres galantes, dont une à la fille du Maréchal de Berwick, seront présentées. 

 

 

 

On y retrouvera également un ensemble d'archives de Lally-Tollendal, sur la guerre et la perte des Indes, et sur son procès. Ainsi, ce sont des documents qui décrivent les mutineries dans l'armée, l'ambiance qui régnait alors sur place, les dénonciations desdites fautes de Lally ayant conduit à la perte des Indes, que les amateurs pourront découvrir.

 

Certaines des lettres de Lally-Tolendal écrites de la Bastille, ainsi que des brouillons qu'il a rédigés pour préparer sa défense, ou encore un mémoire complet (qui semble inédit) où Lally en appelle à l'opinion publique, protestant contre son procès inique, et retraçant l'histoire de son expédition et de la perte de Pondichéry, seront mis en vente.

 

Enfin, des archives politiques et littéraires de son fils Trophime-Gérard. Homme politique et écrivain, il s'attacha d'abord à faire réhabiliter son père. Il joua un rôle important au début de la Révolution, lors des États généraux et à l'Assemblée constituante, parmi les monarchiens, en vue de l'établissement d'une monarchie constitutionnelle ; un temps emprisonné à l'Abbaye, il émigra, mais proposa de revenir en France pour assurer la défense de Louis XVI.

 

Les enchères se dérouleront à Drouot, ce 18 décembre prochain à 14h.