medias

Montréal : fin de partie pour la librairie Marché du livre

Victor De Sepausy - 14.03.2017

Edition - Librairies - Montréal - fermeture - librairie


Installée au cœur du Quartier latin de Montréal, la librairie Marché du livre va fermer ses portes à la fin du mois de mars. Après trente-deux ans de bons et loyaux services, cet établissement bien connu des amateurs de livres de Montréal, placé au coin du boulevard de Maisonneuve et de la rue Saint-Hubert, ne peut faire face à une nouvelle hausse du loyer.

 

(Crédits photos : CC BY 2.0 - abdallahh)

 

Le fondateur de cette librairie, Jacques Couture, assure auprès de nos confrères de Radio-Canada qu’accepter de signer un nouveau bail de deux ans avec une hausse de loyer de 2000 dollars par mois (pour passer de 12 000 à 15 000 $), c’est suicidaire. Il a donc préféré anticiper sur une probable faillite.

 

La hausse des loyers dans les centres des grandes villes est une problématique récurrente rencontrée par les librairies. Ces dernières, pas aussi rentables que d’autres types de commerce, peinent à faire face à des loyers devenus prohibitifs.

 

Cela reste une décision difficile à prendre pour Jacques Couture qui a commencé sa carrière comme caissier avant de devenir le patron en quelques années. Pour tenter d’augmenter le chiffre d’affaires, il avait, ces dernières années mis en œuvre une spécialisation dans la bande dessinée.

 

Mais son établissement gardait en parallèle un fonds important de livres québécois, proposant aussi des ouvrages d’occasion. Les ventes restaient malgré tout orientées à la baisse, avec une chute 20 % sur les trois dernières années.