Morano fera des agents du Pôle emploi des détecteurs d'illettrisme

Clément Solym - 21.07.2011

Edition - Société - pole - emploi - illettrisme


Nadine Morano a parlé : désormais, les agents de Pôle Emploi, en plus de leur mission quotidienne d'aider à retrouver du travail, devront également faire office de grille et de filtrage, pour détecter les personnes souffrant d'illettrisme. Les mieux placés ?

Avec 15 % de demandeurs d'emploi qui seraient atteints d'illettrisme, la ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle considère que la formation des agents est indispensable. Attention, par illettrisme, on désigne les personnes qui « qui ont mal appris ou désappris les connaissances de base ».


Ces derniers apprendront ainsi à repérer les signes et seront sensibilisés à la question, pour mieux venir en aide aux demandeurs concernés.

Ainsi, précisait la ministre à l'AFP, « 534 agences du Pôle emploi ont été concernées en 2010 par des actions de sen­si­bi­li­sa­tion à l'illettrisme et pas loin de 6.000 conseillers ont été formés ».

Des résultats qui encouragent à mettre en place un suivi sur l'année 2012, souligne-t-elle, de sorte qu'un grand nombre d'agents soient en mesure de mieux guider les personnes.

Près de 9 % de la population française de 18 à 65 ans étaient concernés par l'illettrisme, expliquait l'Insee dans une étude datée de 2005. Avec 57 % d'entre eux qui sont actifs, dont 1,7 million de salariés.

Dans le cadre de cette lutte contre l'illettrisme, Nadine Morano ciblait indifféremment salariés et demandeurs d'emploi et souhaitait « sensibiliser l’ensemble des acteurs économiques et sociaux ».