medias

Mort de Christine de Rivoyre, auteure de La Mandarine, Boy et Petit matin

Clément Solym - 04.01.2019

Edition - Société - Mort Christine Rivoyre - Christine Rivoyre romans - Christine Rivoyre Grasset


« C’est un bien triste matin pour tous les amis et lecteurs de La Mandarine, de Boy et du Petit matin », annonce Frédéric Maget, président des Amis de Christine Rivoyre. L’auteure s’est éteinte ce 3 janvier 2019, à son domicile de Paris.




 

La romancière et journaliste Christine de Rivoyre est décédée le 3 janvier 2019, à 23 h, à Paris, à l’âge de 97 ans. Prix Interallié et prix Paul-Morand de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, ses romans La Mandarine, Les Sultans, Le Petit matin et Boy connurent un grand succès public et critique.

Officier de la Légion d’honneur et commandeur des Arts et Lettres, elle était membre du jury Médicis depuis 1971.
 

Journaliste au Monde, puis directrice littéraire de Marie-Claire, Christine de Rivoyre occupa pendant près de quarante ans le haut des listes de ventes de livres en France. Ses romans, mettant en scène des femmes libres et indépendantes, accompagnèrent l’évolution sociale et culturelle des années 60 et 70.

Son œuvre demeure profondément marquée par l’expérience de la guerre et par les Landes, terre d’enfance et d’élection, où la romancière avait choisi de vivre.
 

Ses ouvrages, traduits dans de nombreux pays, ont fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques (La Mandarine d’Édouard Molinaro avec Annie Girardot et Philippe Noiret dans les rôles principaux, Les Sultans de Jean Delannoy avec Gina Lollobrigida et Louis Jourdan, Le Petit matin de Jean-Gabriel Albicocco avec Catherine Jourdan et Mathieu Carrière).
 

Après plusieurs années de silence, elle était revenue à l’écriture avec un livre de souvenirs Flying Fox et autres portraits paru en 2014 aux éditions Grasset, comme l'ensemble de son oeuvre.
 

Jérôme Garcin à l’occasion de la réédition du Petit matin déclarait : « Tous les romans de Christine de Rivoyre sont de terribles courroux tempérés par la beauté du monde. »





Commentaires
Une femme écrivain que j'aimais beaucoup...que j'avais un peu oubliée mais qui mérite la relecture et la recherche de non lus. A sa famille , mes condoléances.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.