medias

Mort de George Floyd : un élan de solidarité dans l'édition

Cécile Mazin - 02.06.2020

Edition - International - mort George Floyd - violence police USA - Black Lives Matter


La mort de George Floyd, citoyen noir américain, tué par un policier, a provoqué un soulèvement aux États-Unis. Au point que l’on a dû planquer le président Trump dans son bunker. Mais ce dérapage de plus, commenté amplement sur les réseaux sociaux, provoque en parallèle une vague de solidarité. Notamment dans l’industrie du livre, où certaines parutions font écho à ces drames raciaux.


 

Que l’on parle d’Angie Thomas avec The Hate U Give (trad. Nathalie Bru, Nathan), ou encore de My Life Matters de Jay Coles (trad. Brigitte Hébert, Hachette), quelques livres portant sur la question raciale ont connu un succès phénoménal. Ils gravitent autour du mouvement Black Lives Matter, qui a resurgi durant l’épisode tragique de ce week-end, où George Floyd a trouvé la mort. 
 
Dans l’industrie américaine du livre, les réactions ont fusé : Hachette UK vient de décider d’un don de 20.000 £, partagé entre The United Families Friends Campaign — organisation d’aides aux familles des victimes — et The Inclusive Indies Fund, destiné aux éditeurs frappés par le coronavirus.

David Shelley, le PDG, fait part de ce « choc, de la tristesse et de la colère croissante » que l’assassinat de Floyd a entrainé. 

Chez Penguin Random House UK, on montre aussi sa solidarité : « Nous avons tous du chemin à parcourir pour l’éducation et le changement de comportement », indique le groupe. Et de rappeler que ses ouvrages tendent à cette inclusion de chacun. 
 


Des agents littéraires, des maisons d’édition : les réactions de l’industrie sont nombreuses. Des promesses de dons, des messages de soutien, également d’auteurs, recense le Bookseller

Les faits sont pris au sérieux : même un certain Michael Jordan, que l’on entendait peu sur ces problématiques sociétales, s’est exprimé pour dénoncer la violence policière. D'après le rapport d'autopsie, George Floyd est mort étouffé.


photo Singlespeedfahrer CC B SA 4.0


Commentaires
Des palettes de briques sur le parcours des antifas.

Certainement tombées d'un camion...
L'occasion de (re) lire : "Dans la peau d'un Noir", du blanc J.Griffin, qui a eu l'audace, avec une aide médicale, de se transformer en "nègre" pour vivre quelques semaines aux EU la vie des gens de couleur. Il y a une cinquantaine d'années . Déjà...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.