Mort de Guy Bedos, l'homme à l'humour “dragée au poivre”

Victor De Sepausy - 28.05.2020

Edition - Société - Mort Guy Bedos - humoriste Befos décès - Algérie France Bedos


L’humoriste Guy Bedos vient de s’éteindre, ce 28 mai, apprend-on de son fils, Nicolas. Né à Alger le 15 juin 1934, il est auteur de multiples ouvrages, compilant ses propres sketchs ou témoignant de son existence. 


 

« Il est drôle, on ne va pas, en plus, lui demander d'être gai ! Guy Bedos le plus « mélancomique » des amuseurs français trouve, en effet, que faire rire ses contemporains est, de nos jours, une entreprise de plus en plus folle, de plus en plus téméraire. Il s'y risque cependant et conserve à ce jeu, l'affection et la fidélité d'un public nombreux qui sait déceler, sous ses flèches de féroce allégresse, des marques constantes de pudeur et de tendresse. »

Son éditeur Calmann-Levy présentait ainsi l’humoriste dans son ouvrage En attendant la bombe, paru en 1980. Quatre années après Je craque…, il remettait alors le couvert de cet humour noir grinçant, une « dragée au poivre », comme il le disait.
 



Son oncle, qui avait commencé sur Radio Alger, avant de prendre place à l’ORTF, suscitera la vocation artistique. Arrivé à Paris en juin 1949, Guy Bedos quittera la maison familiale l’année suivante et, pour vivre, fit d’ailleurs du porte-à-porte, en… vendant des livres. 

Un certain Jacques Prévert, lui trouvant des facilités d’écriture, le sollicitera même pour écrire des sketches. 

Farouchement engagé politique, il se revendiquera proche d’Albert Camus dans le conflit entre la France et l’Algérie. Présenté pourtant comme une figure de la gauche caviar, mais son implication dans le droit social ou pour la Ligue des droits de l’Homme resteront certainement plus en mémoire. 



« Guy Bedos partageait son humour et ses convictions avec la même sincérité et la même passion. Nous nous souviendrons notamment de ses grands rôles au cinéma, de ses spectacles inoubliables et de sa parole libre », indique le ministre de la Culture dans un tweet.
illustration : extrait de la couverture Je craque...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.