medias

Mort de Hugues de Saint-Vincent, éditeur d'Anna Todd

Victor De Sepausy - 01.05.2018

Edition - Les maisons - Hugues Saint-Vincent - Hugo Cie éditions - New Romance Todd


Il se revendiquait éditeur populaire, cherchant avant tout à produire du divertissement, Hugues de saint Vincent, PDG de la maison Hugo & Cie est décédé. Fort du succès de la saga d’Anna Todd, qui s’est écoulée à près de deux millions d’exemplaires, il avait fait de la New romance l’un des fers de lance de sa maison. 



 

 

Âgé de 60 ans, l’éditeur parisien est décédé d’un cancer, apprend-on de sources concordantes. Avec 80 titres chaque année, il avait positionné sa maison sur le segment New Romance au cours des dernières années, après la découverte et le succès d’After. Pourtant, Hugo & Cie ne se résumait pas à ce seul argument.

 

Fondateur dans les années 90 du groupe éditorial Mango, il avait une expérience préalable passée chez Dargaud comme éditeur. En 2003, décliné en pratique, jeunesse et art de vivre, Mango sera revendu à Média Participations, devenant une filiale de Fleurus éditions. 

 

En 2005, Hugues de Saint-Vincent décide de revenir dans l’édition après un gros passage à vide personnel. Il s’associera notamment avec Jean-Loup Chiflet qui avait lui-même créé en 2004 Chiflet et Cie. 

 

La maison démarre avec des calendriers et des agendas, travaillant également sur le sport, l’humour et l’image. Des thématiques qui se retrouveront dans la branche Hugo Events qu’il lança en 2015 : cette structure a pour mission « l’organisation d’évènements, de la production de contenus et du sport ».

 

Et ce, jusqu’à avoir initié un festival New Romance à Cannes qui se déroule en septembre. 

 

 

 

Aujourd’hui, la maison se décline autour d’une multitude de publications, depuis la bande dessinée en passant par le thriller, la New Romance, devenue marque de fabrique, mais également le sport et bien d’autres. 

 

Hugues de Saint-Vincent n’avait pas caché sa maladie à son équipe, faisant part en 2014 de la maladie qui l’avait frappé. Son fils Arthur avait alors pris place dans la société. D’ailleurs, dans un esprit d’ouverture, avaient été initiées deux nouvelles collections de polar et mieux-être au sein de la maison. Valérie de Sahb, arrivée en janvier 2017 dans la maison avait poussé le label Hugo New Life, faisant appel à des médecins, des coachs ou d’autres spécialistes pour enrichir le catalogue. 
 

Un éditeur va porter plainte contre Free pour plagiat

 

Le talent de Hugues de Saint-Vincent réside assurément dans l’assurance de ce qu’internet pouvait apporter de nouveaux talents. Le lancement de la plateforme Fyctia (que dirige son fils), sorte de Wattpad à la française, avait tout pour le démontrer. Mais également parce que cette approche pouvait aussi toucher des publics plus jeunes.

 

Un service d’autoédition, Stories by Fyctia a récemment vu le jour, présenté peu après le Salon du livre de Paris. 
 




Commentaires

Toutes mes condoléances à sa famille, ses proches ainsi que ses collaborateurs downer
Sincères condoléances à toutes la famille et a sa maman que j aime particulièrement . Beaucoup de courage dans cette épreuve énorme pensée du val André. Emmanuelle et Stéphane 💜

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.