medias

Mort de Jean-Loup Rivière, la passion du théâtre

Victor De Sepausy - 26.11.2018

Edition - Société - Jean-Loup Rivière - décès auteur Rivière - Riviere Comédie française


A l’âge de 70 ans, Jean-Loup Rivière est décédé, annonce son éditeur, P.O.L. Né à Caen le 10 janvier 1948, il fit des études de philosophie et se lança rapidement dans le théâtre avec le Groupe de recherches théâtrales (Université de Caen, quatre mises en scène entre 1969 et 1972).



Paul-Loup Rivière - crédit Impressions nouvelles

 
Sa carrière universitaire s’établit sous le patronat de Roland Barthes : il entama avec lui une thèse doctorale qui ne sera finalement pas soutenue. 

Le théâtre reste une part intégrante de sa vie : que ce soit comme maître de conférences associé à l’Institut d’études théâtrales de la Sorbonne nouvelle (Paris III) à partir de 1995, ou comme secrétaire général de la Comédie française, à compter de 1983 et pour trois ans. 

Il fut également rédacteur en chef des Cahiers de la Comédie-Française à partir de 1991.
 


« Producteur à France Culture, il est chargé d’études au Centre Pompidou de 1977 à 1980 (Revue de l’image, exposition et catalogue Cartes et figures de la terre. Il est critique dramatique à Libération », rappellent également les éditions Impressions nouvelles. Il reçut en 2001 une habilitation à diriger des recherches en études théâtrales à l’Université de Paris 10.

Auteur et traducteur – de nombreuses pièces de théâtre, dont celles de Pirandello, L’Etau et Je rêve (mais peut-être pas), il publia une centaine d’études sur le théâtre publiées dans des revues, des ouvrages collectifs et des encyclopédies.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.