Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Mort de l'auteure et psychanalyste Marie Depussé

Victor De Sepausy - 18.08.2017

Edition - Société - auteure psychanalyste décès - Marie Depussé agrégée - lettres classiques auteure


L’écrivaine et psychanalyste Marie Depussé était née le 31 décembre 1935. Son éditeur vient d’annoncer son décès, ce 15 août, à l’âge de 83 ans. Auteure d’une dizaine d’ouvrages, elle était agrégée de lettres classiques et enseignante à la Sorbonne Paris IV, avant de rejoindre Paris VII. 



Marie Depussé
 

 

Marie Depussé débuta sa carrière en Amérique, à Mount Holyoke puis à l’Howard University, notent les éditions P.O.L. Elle entra à la Sorbonne en 1971 avant de la quitter pour l’université Denis Diderot. C’est dans ce contexte qu’elle développera une activité d’enseignement en milieu carcéral.

 

Elle travaillait « dans le même temps, à la clinique psychiatrique de La Borde et à Paris comme psychanalyste », note P.O.L.

 

Son premier ouvrage paraît en 1993 : Dieu gît dans les détails découle de cette activité psychanalytique. Il s’agit de la la chronique de jours ordinaires passés à la clinique psychiatrique de La Borde, fondée en 1953 par Jean Oury, avec la collaboration de Félix Guattari et de quelques autres.

 

Marie Depussé est l’un des nombreux compagnons de route de cette aventure qui a suscité tant de commentaires, d’attaques et d’éloges.

Venue la première fois pour accompagner un ami médecin, elle s’est attachée à ce drôle d’endroit peuplé de drôles de gens, elle s’y est sentie bien, et elle y est restée, partageant son temps avec les fous (qui revendiquent cette appellation plutôt que celle de « malades ») et les soignants, entre la littérature, les cuisines et le ménage, car à La Borde, s’occuper des fous, c’est vivre avec eux, accomplir avec eux tous les gestes de la vie, des plus quotidiens aux plus sublimes.

 


 

Elle avait également fait paraître chez Calmann-Levy, un livre de conversation, À quelle heure passe le train, traitant de la folie. Ainsi qu’un texte, essai sur l’auteur Samuel Beckett, paru aux éditions Hermann en 2007. Ce dernier regrettait qu’on ne porte pas à son œuvre l’attention microscopique qu’on portait en général à sa vie. Marie Depussé comble, avec le présent ouvrage, cette lacune : prendre Beckett au pied de la lettre et proposer une lecture inédite de son œuvre dans un exercice qu’elle appelle corps à corps.

Elle proposait, en septembre 2011, une lecture chez son éditeur P.O.L, lisant La nuit tombe quand elle veut, son dernier roman.

[Extraits] La nuit tombe quand elle veut de Marie Depussé  

 



Marie Depussé – La nuit tombe quand elle veut – Editions POL – 9782818014233 – 12,15 €