Mort de l'écrivain et éditeur Josef Skvorecky

Clément Solym - 04.01.2012

Edition - International - Josef Skvorecky - Décès - Vaclav Havel


L'écrivain et éditeur tchèque, Josef Skvorecky, s'est éteint à l'âge de 87 ans rapporte l'AFP. Quelques jours après la mort de Vaclav Havel, la République Tchèque perd l'un de ses écrivains qui a marqué la littérature dissidente tchèque.

 

Né à Nachod, près de la ville de Prague en 1924, Josef Skvorecky avait rejoint Toronto au Canada en 1968, pour fuir les communistes. Peu apprécié de ces derniers - il ne ménage pas le régime- son roman Lâches  l'empêche de publier pendant un certain temps. Ses œuvres s'inspireront largement du régime communiste, c'est le cas de son roman Escadron blindé qui évoque la vie de soldats tchèques.

 

Au Canada, il donne des cours de littérature à l'université de Toronto. L'éloignement de son pays natal ne l'empêche pas d'être un acteur essentiel de la diffusion de la littérature du pays. En 1971, avec le concours de sa femme, Zdena Salivarova, actrice et écrivain, ils créent ensemble la maison d'édition Sixty-Eight Publishers. De nombreux textes d'auteurs tchèques et slovaques désavoués par le régime sont publiés, comme ceux de Vaclav Havel et Milan Kundera. L'auteur et sa femme ont reçu l'Ordre du Lion Blanc, des mains de Vaclav Havel alors président de la République Tchèque.

 

 

 

L'un de ses collègues à l'université de Toronto avait indiqué qu'il était atteint d'un cancer, et que son état de santé s'était aggravé récemment, indique le site Métro Montréal.

 

Retrouver les livres de Josef Skvorecky sur le site comparonet

 

 Vaclav Havel, Josef Skvorecky, deux figures de proue de la littérature tchèque, deux dissidents qui se sont éteints cette année (voir notre Actualitte). On retiendra deux hommes qui se sont consacrés à la littérature, l'un en la diffusant, l'autre en faisant en sorte qu'elle puisse exister.