Mort de Lou Reed, homme de rock et de lettres

Clément Solym - 28.10.2013

Edition - Société - Lou Reed - Velvet Undergroud - décès


Les hommages à Lou Reed n'ont pas manqué, depuis l'annonce de son décès, à l'âge de 71 ans. La carrière de ce monstre sacré, a débuté avec Le Velvet Underground, mais la formation de Reed s'est notamment faite à l'université de Syracuse, où il suivit les cours de Delmore Schwartz, poète et enseignant de littérature classique. Il y suivait la formation d'écriture créative.

 

 

Lou Reed

Lou Reed par Man Alive!, CC BY 2.0

 

 

C'est ainsi tout à la fois dans le monde rock et celui de la poésie, comme de la littérature de la Beat génération que Lou Reed va se déployer. Dans un communiqué de la rue de Valois, Aurélie Filippetti évoque « le parcours initiatique d'un dandy pour qui le rock n'roll est l'égal de la littérature, de la peinture et du cinéma.  Esthète contestataire, Lou Reed a incarné à travers ses textes et photographies les tabous de l'Amérique ».

 

C'est que Lou Reed n'a pas oeuvré dans le seul domaine musical. Il compte une dizaine de livres publiés, que ce soient des recueils de textes, tirés de ses chansons, ou encore des livres biographiques. Il publia également des livres de photos, racontant sa passion, avec Emotion in Action, en 2003, puis en 2012, Rimes Rhymes, un recueil de 300 photos accompagnées des textes de Bernard Comment, écrivain suisse.

 

En 1992, Lou Reed avait été fait Chevalier des Arts et des Lettres par Jack Lang.  

 

En 1965, il fonde avec John Cale le groupe The Velvet Undergroud. Tous deux, rejoints par Sterling Morrison et Mo Tucker puis par Nico se produiront régulièrement à la Factory.  Le groupe enregistre en 1967 le célèbre album dont la pochette représentant une banane est signé Andy Warhol et sur lequel figurent "I'm Waiting for the Man", "Sunday Morning", "Heroin".

 

Après la séparation du groupe en 1970, Lou Reed poursuit sa carrière en solo. En 1972, l'album, "Transformer" produit par David Bowie, offre les titres les plus connus de Lou Reed : "Walk on the wild side" et "Perfect Day".

 

En 1989, Lou Reed rend hommage à sa ville natale avec l'album "New York" marqué par le style parlé chanté. L'année suivante, il retrouvera John Cale pour l'album "Songs for Drella" dédié à Andy Warhol. 

 

Il publiera ensuite les albums "Magic and Loss" (1992) et "Set The Twilight Reeling" (1996) puis en 2000 l'album hypnotique "Ecstacy" et en 2003 "The Raven", référence à Edgar Allan Poe.

 

Lou Reed est décédé aujourd'hui à l'âge de 71 ans. Son nom et sa musique sont indissociablement liés au mouvement underground qui a relié le rock à l'art contemporain. Il était récemment sur la scène de Pleyel l'invité d'Anthony and the Johnson's dans la cadre du domaine privé de Laurie Anderson, son épouse.