Mort de Tullio De Mauro, disciple de Saussure et père du structuralisme en Italie

Nicolas Gary - 05.01.2017

Edition - International - Tullio De Mauro structuralisme - Ferdinand de Saussure linguistique - linguiste université Rome


Si certains célèbrent aujourd’hui la naissance d’Umberto Eco, ce 5 janvier sera marqué en Italie par la mort de Tullio De Mauro. Linguiste et homme d’État, il avait participé au développement de l’école structuraliste dans le pays.

 

 

 

Né dans la province de Naples en mars 1932, Tullio De Mauro avait publié Histoire linguistique de l’Italie unifiée, un monument du genre, en 1963. Deux ans plus tard, il fit paraître une Introduction à la sémantique et en 1971, Senso e significato.

 

C’est avec le Cours de linguistique générale, de Ferdinand de Saussure, qu’il traduisit et édita pour l’Italie, que ce linguiste s’inscrivit définitivement dans le paysage universitaire.

 

Il enseignant d’ailleurs la philosophie du langage au département de Sciences linguistiques, à l’université de Rome, La Sapienza.

 

En 1975, il fut élu au Conseil régional du Latium, avant de devenir en 1971 commissaire à la culture, poste qu’il occupera jusqu’en 1978. Durant le gouvernement Amato II, il sera ministre de l’Éducation.

 

Il présida également Mondo digitale, une fondation romaine entre 2001 et 2010 avant d’en être écarté.

 

Professeur émérite de linguistique à la Faculté des Humanités de l’université de Rome, Tullio De Mauro était le frère du journaliste Mauro De Mauro, assassiné par la mafia sicilienne en septembre 1970.

 

Le linguiste est mort à Rome ce 5 janvier.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.