Mort du “gentil géant” des lettres australiennes, Les Murray

Antoine Oury - 29.04.2019

Edition - International - Les Murray - poete murray - poete australien


L'Australie a perdu une importante figure littéraire, ce lundi 29 avril, avec la disparition de Leslie « Les » Allan Murray, poète et critique, des suites d'une longue maladie. Auteur d'une quarantaine de livres et recueils, ce poète faisait partie des auteurs les plus productifs de la scène littéraire australienne, et jouissait d'une aura auprès de nombreux critiques et lecteurs.




Né en 1938, Les Murray grandit au sein d'une ferme de Nouvelle-Galles du Sud, au Sud-Est de l'Australie, dans un milieu pauvre et rural : après des études supérieures à l'université de Sydney, il devient traducteur professionnel. Rapidement, ses écrits apparaissent dans plusieurs publications, tant des revues étudiantes que des journaux littéraires.

Il publie son premier livre, The Ilex Tree, coécrit avec Geoffrey Lehmann, en 1965 : dans ce recueil, les deux poètes regroupent un certain nombre de leurs œuvres, parfois déjà publiées par des revues. Quelques années plus tard, en 1969, Murray publie son premier recueil, seul, The Weatherboard Cathedral, avant de se consacrer totalement à l'écriture poétique.

Il s'engage aussi en tant que rédacteur en chef d'une revue consacrée à la poésie, Poetry Australia, entre 1973 et 1979, avant de participer à une autre publication, Quadrant. Plutôt conservateur, Murray n'hésitait pas à donner de la voix à l'occasion de tel ou tel débat politique, et se trouvait même interrogé sur ces questions dans les entretiens qu'il pouvait donner à la presse australienne.
 
« Les Murray, splendide poète, RIP. Cela aurait été bien qu'il ait le Nobel à la place de Dillon [Bob Dylan, NdR]. Un type abrasif, mais un génie ! »
 
« Nous avons perdu un géant de la littérature. Un gentil géant des lettres australienne, beau, humble, drôle, courageux, généreux. Les mots de Les Murray étaient des cadeaux pour nous tous. Si seulement il avait reçu le Nobel - la dernière accolade qu'il méritait. Adieu, mon bon, mon très bon ami. »


La mémoire de Murray a été saluée par de nombreux confrères, principalement anglophones, certains saluant « un des derniers grands poètes du XXe siècle ».

Les écrits de Leslie Murray restent inédits en France.

via The Guardian


Commentaires
"Les écrits de Leslie Murray restent inédits en France". C'est inexact. Daniel Tammet a traduit et publié en 2014 une sélection de poèmes de Murray intitulée C'est une chose sérieuse que d'être parmi les hommes (Editions de L'Iconoclaste).



https://www.editions-iconoclaste.fr/livres/cest-chose-serieuse-detre-parmi-hommes/
Connaissant Les depuis plus d'une quinzaine d'années, je me permets de signaler que j'ai été le premier à en publier une anthologie, en 2011, à L'Oreille du Loup, et que des traductions nouvelles doivent paraître dans le prochain numéro de la revue "Nunc", ainsi qu'un recueil, cette année, chez Corlevour.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.