Mort mystérieuse de l'une des présumées victimes de Whitey Bulger

Lauren Muyumba - 22.07.2013

Edition - International - Stephen Rakes - Whitey Bulger


L'Américain Stephen Rakes, 59 ans, a été retrouvé mort ce mercredi 17 juillet 2013. Les raisons de sa mort restent pour l'instant inconnues. Ce que l'on sait, c'est qu'il a assisté au procès de Whitey Bulger, celui qui pourrait avoir commis jusqu'à 40 meurtres. Les deux hommes s'étaient rencontrés, des décennies en arrière, et l'on peut parler d'une mauvaise rencontre.

 

 

 

 

Drôle de coïncidence : Whitey Bulger: America's Most Wanted Gangster and the Manhunt That Brought Him to Justice vient d'être publié en février 2013 par W.W Norton & Company. Le livre raconte comment le commerce de Stephen Rakes a été extorqué à main armée en 1984. Il tenait un magasin d'alcools où s'étaient rendus Whitey Bulger et deux complices, Steve Flemmi et Kevin Weeks, qui auraient menacé de le tuer.

 

Signé par Kevin Cullen et Shelley Murphy, deux reporters au journal Boston Globe qui suivirent l'affaire Bulger, l'ouvrage décrit ce qui s'est passé le jour où l'accusé a voulu acheter le magasin d'alcool du récent défunt. Le commerçant avait immédiatement répondu « Ce n'est pas à vendre ».

 

Le livre explique que le présumé tueur en série aurait annoncé, une fois assis à la table de la cuisine : « Nous avons été engagés pour vous tuer ». Toute la scène se serait déroulée aen compagnie des deux filles de Stephen Rakes. Après avoir jeté un sac rempli de soixante-sept mille dollars, Whitey aurait déclaré : « Maintenant, nous possédons le magasin d'alcools », qu'il a rebaptisé par la suite South Boston Liquor Mart.

 

L'homme n'est pas mort en 1984, mais il l'aura été 30 décennies plus tard. Étrangement, son corps n'a aucun traumatisme apparent. Il faudra donc attendre l'autopsie pour en savoir davantage sur les causes de sa mort. Pour son ex-épouse, Julie Dammers, il n'y a aucun doute concernant un meurtre : « Je peux vous assurer que mon ex-mari ne s'est pas suicidé ».

 

 Stephen Rakes n'avait pas effacé l'affaire de sa mémoire, et sa colère demeurait intacte, presque 30 ans plus tard. « Je serai très satisfait quand il sera en prison et qu'il n'en sortira plus jamais », avait-il déclaré l'année dernière en parlant de Whitey Bulger. Il avait attendu des décennies avant de témoigner contre lui, en l'accusant d'avoir volé la propriété de son magasin d'alcool.

 

Whitey Bulger est actuellement jugé à Boston pour ses crimes présumés. L'homme avait disparu de la circulation pendant 15 ans, et avait été retrouvé en 2011, à l'âge de 82 ans.