Municipales 2020 : les bibliothécaires sollicitent les candidats

Antoine Oury - 17.02.2020

Edition - Bibliothèques - Municipales 2020 - municipales bibliotheque - ABF


Plaidoyer, encore et toujours : les bibliothécaires français inaugurent une campagne inédite, tournée vers la relation qu'entretiennent les établissements avec différents pans de la société et avec les citoyens eux-mêmes. La cible de cette campagne est particulière : il s'agit des différents candidats aux élections municipales de mars prochain, invités à s'engager pour soutenir les bibliothèques.




4 illustrations, signées par Clod, accompagnées par des messages simples : « 76 % des Français•es pensent que les bibliothèques sont utiles à tou•te•s. Et vous ? », ou encore « 92 % des bibliothèques travaillent avec le monde scolaire et universitaire. Et vous ? »

La campagne de l'Association des Bibliothécaires de France (ABF) s'adresse aux candidats des prochaines municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. L'objectif ? S'assurer que les propositions et projets politiques décrits à cette occasion prennent en compte les bibliothèques et leur place dans la cité, au service des citoyens.

« La bibliothèque est le premier équipement culturel de proximité en France avec 16 500 lieux répartis sur tout le territoire. Il est souvent le seul équipement culturel », rappelle l'association professionnelle. Cette dernière invite les candidats à développer les réseaux existants, à favoriser la mise en réseau des établissements ou encore à proposer une offre dans les « zones blanches culturelles ».

L'association profite aussi de la campagne pour rappeler que les bibliothèques ont vocation à être « en accès libre, gratuites et ouvertes à tou·te·s », même si la gratuité du prêt de documents, elle, n'est pas inscrite dans la loi, et ne constitue pas la norme sur le territoire français...

<

>



Le message de l'Association des Bibliothécaires de France fait écho à celui adressé en 2017 aux candidats à l'élection présidentielle. Dès le début de son mandat, Emmanuel Macron avait mis en œuvre une politique d'élargissement des horaires d'ouverture des bibliothèques, à partir d'un rapport signé par Erik Orsenna et Noël Corbin.

Une politique incitative parfois fraichement accueillie par les collectivités, financièrement fragilisées par la suppression de la taxe d'habitation décidée par le gouvernement. Par ailleurs, la pérennité de l'aide financière de l'État n'étant pas garantie, l'extension des horaires inquiète...


Commentaires
Grace à mon bus "très pratique" qui fait beaucoup trop de circonvolutions je mets 20-25 minutes à arriver en ville (à 5-10 min plus normalement) + 5-10 minutes à pied pour arriver à la bibliothèque je mets donc plus de 20 minutes je fais donc partie des 9% angry



Et c'est pire pour remonter chez moi, le bus le plus près est à 20-25 minutes du centre angry ; résultat je dois payer le taxi pour pas perdre de temps (à rajouter pour le pas envie de sortir).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.