Murdoch confond islam et terrorisme : Rowling recadre

Clément Solym - 12.01.2015

Edition - International - Rupert Murdoch - JK Rowling - islam musulman


Le grand patron de News Corp, Rupert Murdoch, s'est montré particulièrement sensible à l'attaque perpétrée contre la rédaction de Charlie Hebdo. Il s'est même fendu d'un commentaire personnel, pour souligner combien la situation l'embarrassait. Malheureusement, si son intervention n'est pas passée inaperçue, c'est pour la confusion grotesque qu'elle introduisait.

 

 

Rupert Murdoch 2011 Shankbone

Rupert Murdoch - David Shankbone, CC BY 2.0

 

 

« Peut-être que la plupart des musulmans sont pacifiques, mais tant qu'ils n'auront pas reconnu et détruit le cancer djihadiste croissant, ils doivent être tenus pour responsables. » Le message est assez clair, et l'erreur tellement saugrenue que l'on voudrait lui trouver des circonstances atténuantes. Voire lui expliquer que confondre croyant et terroriste relève d'une sombre bêtise. 

 

 

On pourrait aussi croire qu'un vieux bonhomme de 84, suivi tout de même par près de 550.000 personnes sur Twitter, n'a plus tout à fait sa tête. Dans tous les cas, le message a fortement irrité JK Rowling

 

 

« Je suis née chrétienne. Si cela me rend responsable de Rupert Murdoch, je vais m'auto-excommunier. » 

 

Elle n'est évidemment pas la seule à avoir réagi, et des dizaines d'autres messages ont pointé combien le grand magnat des médias américains se fourvoyait. On se souviendra d'ailleurs que l'acteur Ben Affleck avait fracassé la tête, au sens figuré, de l'auteur Sam Harris. Invités tous deux sur le plateau d'une émission télévision, le second avait assuré que « l'islam est la mère de toutes les mauvaises idées ». Affleck avait vivement dégainé, accusant Harris de racisme et déplorant que l'on véhicule ce type de bêtises. 

 

Fort heureusement, aucun des livres de Rowling n'est publié par l'une des maisons d'édition que possède Murdoch.