medias

My Independent Bookshop, réseau social connecté aux libraires

Julien Helmlinger - 08.04.2014

Edition - Librairies - My Independent Bookshop - Penguin Random House - Plateforme sociale


Depuis le Royaume-Uni, la maison Penguin Random House vient de lancer la bêta fermée de My independent bookshop, une librairie et plateforme sociale en ligne destinée à la recommandation, la découverte et la critique de lectures. Le site a été lancé à Londres par l'éditeur numérique Dan Franklin, en marge de la Digital Minds Conference, et devrait être décliné en sa version américaine plus tard au cours de l'année 2014.

 

 

 

 

Hannah Telfer, directrice du groupe de développement client et numérique, pour Penguin Random House, explique que les internautes se comportent de manière de plus en plus sophistiquée avec leurs réseaux sociaux, qu'ils soient physiques ou numériques. Voulant exploiter les possibilités qui en découlent, à l'heure où les découvertes se font par le biais de la recommandation en ligne, la maison d'édition se lance dans la plateforme web dédiée aux passionnés de lectures.

 

En partenariat avec la boutique en ligne Hive, la plateforme permettra à ses usagers d'acquérir les titres qu'ils découvriront par le biais de ce nouveau réseau. L'e-commerçant est partenaire avec quelque 250 librairies indépendantes au Royaume-Uni, entre lesquelles les adeptes de la plateforme pourront choisir au moment de faire leurs achats. Les libraires favoris des lecteurs recevront quant à eux 5 % de commission sur les ventes papier, et 8 % sur celles numériques.

 

Le lancement n'est pas laissé au hasard. Penguin Random House a invité en amont des auteurs et autres passionnés à rejoindre la future communauté de lecteurs connectés, et bénéficie du soutien de l'écrivain Terry Pratchett. Du côté des libraires, Sheila's O' Reilly de Dulwich Books a d'ores et déjà créé l'alter ego virtuel de sa boutique physique. Selon elle, le nouveau réseau « va nous donner la possibilité d'afficher et critiquer les titres, atteindre un public plus large et vendre des livres en même temps ».