Najat Vallaud-Belkacem fait la dictée aux élèves, pour ELA

Julien Helmlinger - 14.10.2014

Edition - International - Najat Vallaud-Belkacem - Marie Darrieussecq - Education


Sous la dictée de Najat Vallaud-Belkacem, des élèves d'une école parisienne ont rédigé ce lundi un texte intitulé Virgule, de l'écrivaine Marie Darrieussecq, dans le cadre d'une opération de soutien à l'association ELA. Cette dernière lutte contre les leucodystrophies, des maladies génétiques orphelines qui paralysent peu à peu les fonctions vitales. « Parce que la maladie me fait penser à une petite virgule, un peu courbée et très fragile », a notamment confié l'auteure, sensible aux handicaps et désireuse d'apporter sa pierre à la recherche.

 


Coimme le rapporte l'AFP, l'important était de participer à une action citoyenne, aussi la ministre pardonne les éventuelles fautes et les élèves allergiques à l'orthographe s'en seront très probablement tirés sans zéro pointé pour cette fois. Quant à l'importance de la Virgule : « J'ai fait cette comparaison poétique, évidente, avec ces signes de ponctuation qu'on oublie souvent dans les phrases, qui passent à la trappe, dont on ne parle pas », a expliqué l'écrivaine.

 

Une dictée à la fin de laquelle on aura mis un point d'honneur.