Nancy : Les éditions Gallimard font une offre de reprise pour Chapitre

Julien Helmlinger - 15.12.2013

Edition - Librairies - Chapitre - Librairies - Gallimard


Après quelques semaines qui ont dû mettre les nerfs des libraires à rude épreuve, l'institution culturelle toujours menacée de fermeture à Nancy, Le Hall du Livre, a vu se présenter un potentiel repreneur. Tandis qu'une soixantaine d'emplois sont menacés, la maison d'édition Gallimard, en outre propriétaire de la librairie Kléber à Strasbourg, se propose pour reprendre la librairie. Vague de soulagement pour le maire nancéien, tout  comme les membres du personnel de la boutique qui semblent garder espoir en l'avenir.

 

 

 

 

La direction parisienne de l'enseigne Chapitre, chargée de la gestion du Hall du Livre de Nancy a déposé son bilan au début du mois de décembre. La question de savoir si un repreneur serait en mesure de sauver le navire est désormais confiée au tribunal de commerce de Paris. Les diverses propositions de reprises devaient être présentées aujourd'hui aux membres du CE, aux mandataires ainsi qu'à la direction, tandis que le tribunal devra statuer sur ces offres dès le 20 décembre. 

 

Dans la ville, l'éventualité de la fermeture du Hall du Livre inquiète. Plus de soixante emplois sont en jeu, et la communauté se mobilise sur les réseaux, à hauteur de plus de 10.000 internautes ayant exprimé leur refus de voir cette disparition se concrétiser. La page web indiquant par ailleurs que le maire de Nancy tenterait de trouver des solutions avec le préfet de Meurthe-et-Moselle.

 

 

« Il n'est pas étonnant de voir un groupe comme Gallimard, qui dispose déjà d'établissements, être intéressé par le rachat d'une nouvelle librairie. Tout d'abord, parce que celle-ci est particulièrement dynamique, avec une véritable gestion, tant de la ligne éditoriale que de l'activité. Ensuite, on comprend que les éditeurs aient besoin d'espaces de présentation, et de préserver un commerce qui leur permet une mise en avant de leurs catalogues », nous précise une source proche du dossier.

 

Ainsi, les éditions Albin Michel sont, selon nos informations, en discussion pour la reprise de deux librairies, dont l'une se situe à Clermont-Ferrand.

 

Selon Antoine Gallimard, qui impute les échecs de la boutique à des erreurs de gestion : « Il ne faut pas voir la cessation de paiement de la chaîne de librairie Chapitre comme un signe de mauvaise santé de la librairie française. La librairie indépendante se porte bien, elle est dynamique. [...] Le Hall du livre, à Nancy, se portait très bien il y a trois ans, on trouve aujourd'hui un personnel démotivé et plus assez de stocks. Là s'expriment les limites du capitalisme à outrance : les libraires sont des artisans qui doivent continuer à fonctionner comme tels. » 

 

Si le réseau devrait pouvoir continuer à fonctionner jusqu'au 7 janvier 2014, dans l'attente d'un repreneur, la mairie n'a pas tardé à réagir à l'annonce de l'offre de la maison Gallimard. Comme l'exprime le maire André Rossinot : « Je n'aurais jamais cédé là dessus. On en sort par le haut, c'est intéressant de voir un grand éditeur se rapprocher du terrain. Il n'y a pas que l'e-book ! »

 

De son côté, la directrice du Hall du Livre est tenue à une obligation de réserve, mais confirme que la proposition de reprise de Gallimard change la donne pour son équipe. Les marques d'encouragement vont bon train de la part des clients, même si les rayons sont un peu dépouillés pour la saison des fêtes. Si la reprise est signée le 20 décembre, par le juge-commissaire du tribunal de commerce de Paris, elle prendrait effet immédiatement et il faudrait régler les questions administratives d'une entreprise de 60 personnes.