Narrativia, société de production autour de l'oeuvre de Pratchett

Clément Solym - 01.10.2012

Edition - International - Terry Pratchett - Narrativia - production


Nouvelle initiative émanant d'un auteur : cette fois, c'est Terry Pratchett qui a décidé de lancer sa propre société de production multimédia, sobrement baptisée Narrativia. Et celle-ci va détenir les droits mondiaux exclusifs sur l'ensemble de l'oeuvre du romancier, que ce soit pour le cinéma, la télévision, le merchandising et les médias numériques. 

 

 

 

 

Pour faire simple, Pratchett se confectionne son petit univers Pottermore, mais dans le détail, les choses vont bien plus loin que la commercialisation de livres numériques. En effet, Narratavia, basée à Soho, en plein coeur de Londres, sera dirigée par Rod Brown. Elle se chargera de la gestion et du développement des marques autour de Pratchett, chapeautant l'ensemble sous une même enseigne. 

 

Selon The Bookseller, Brown doit travailler en étroite collaboration avec l'auteur d'un côté, et les directeurs en charge des produits dérivés. Dans la société, on comptera également la fille même de Terry, Rhianna. Plusieurs projets cinématographiques sont d'ores et déjà à l'étude, ainsi qu'une adaptation télévisuelle, avec différents partenariats. De plus amples détails seront dévoilés dans les semaines à venir.

 

Terry Pratchett, dans un communiqué, explique que ce développement « est passionnant et naturel, pour moi et mes oeuvres, et je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec l'équipe responsable de son développement pour de nouvelles histoires, dans de domaines autres que l'impression et les livres numériques. Et bien sûr, de voir mon premier projet d'adaptation sur grand écran se concrétiser ».

 

De son côté, Brown semble vivre un rêve, ayant travaillé avec le père et la fille depuis une dizaine d'années sur plusieurs projets.

 

Les premiers développements concernent The Watch, série policière basée sur les personnages du Disque-Monde, avec 13 épisodes de 60 minutes, pour un budget de 13 à 15 millions £ et scénarisés par l'ancien des Monty Python, Terry Jones, ainsi que Gavin Scott.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.