Nathan Zuckerman, dans l'enfer du réel avec Philip Roth

Clément Solym - 03.10.2009

Edition - Société - enfer - réel - Philip


Un alter ego, c'est tout à la fois une chance et un calvaire : si l'on néglige son existence, il meurt. Nathan Zuckerman, c'est pourtant Philip Roth, un personnage affabulé qui aura vécu neuf livres pourtant.

« J’ai écrit ce qui me venait à l’esprit et j’étais inquiet de voir cette contradiction apparaître dans le texte. Mais j’ai alors pensé qu’il me fallait faire confiance au livre et laisser venir les choses. Il faut toujours faire confiance à ce que l’on écrit. J’utilise souvent la métaphore de la pêche pour parler de l’acte d’écrire : vous lancez votre ligne et vous attendez d’attraper quelque chose… »

Ses confidences sur le sujet sont à découvrir chez Les Inrocks.