Naulleau se fout de Houellebecq, mais l'étrille tout de même

Clément Solym - 07.11.2010

Edition - Société - naulleau - houellebecq - carte


On le connaît Éric Naulleau... encore que hier soir, sur On n'est pas couché, il aura fait profil bas avec Natascha Kampusch, en évitant de trop la ramener.

En revanche, alors que le Goncourt ne manquera pas d'être décerné le 8 novembre - mince, c'est demain - et à coup sûr, c'est Houellebecq qui l'emportera. Mais voilà, dans l'émission Ça balance à Paris, il semble pourtant plaider en faveur de Michel, et souhaite obtenir l'aide des uns et des autres pour que le romancier obtienne la suprême récompense.

Naulleau, au prix du polar SNCF
Parce que « tant de bonne volonté mérite récompense », le chroniqueur n'en rate pas moins l'occasion et assène que « La carte et le territoire est un bouquin qui ne dérangera personne. Parfait pour accompagner la digestion d’après-dîner, c’est l’équivalent d'une bonne tisane des familles. » Et d'éreinter de toute force tout ce que le livre peut contenir, estimant que c'est de toute manière meilleur partout ailleurs, et qu'on a déjà tout fait en mieux.

Naulleau y compris, évidemment.

Allez, la vidéo pour le plaisir d'avoir surtout envie de lui faire avaler le livre de Michel, que nous n'avons pas lu, chez ActuaLitté, simplement pour ne pas en dire du mal, comme tout le monde, s'il avait été mauvais. Et parce que, si c'était pour en dire du bien, d'autres s'en sont occupés...