medias

Ne pas envisager l'ebook comme un produit de substitution au papier

Cécile Mazin - 20.03.2013

Edition - Librairies - François Hollande - librairie - plan de soutien


Quelques heures avant le discours du président de la République devant le monde du livre, hier soir à l'Élysée, le Syndicat de la librairie française a adressé un courrier à François Hollande. Rien d'inattendu : après avoir apporté son plein soutien au candidat durant la campagne présidentielle, le SLF souhaite désormais qu'on lui apporte des preuves de la bonne volonté. 

 

 

 

 

Dans son communiqué, le SLF n'y va pas par quatre chemins : « Le Gouvernement dispose aujourd'hui de l'ensemble des éléments lui permettant de proposer au Parlement un plan de soutien en faveur des librairies. Le SLF souhaite que le Salon du livre (22-25 mars), inauguré par le président de la République, soit l'occasion de concrétiser ces engagements par l'annonce d'un plan en faveur des librairies. » 

 

À ce titre, le SLF se félicite de ce que le Syndicat national de l'édition ait formulé le même voeu, la semaine passée. En effet, le SNE avait exprimé sa volonté de voir présenté « un plan de soutien en faveur de la librairie indépendante ».

 

« Depuis plusieurs mois, les éditeurs participent assidûment aux réflexions menées par le ministère de la Culture avec les représentants des libraires, dans la perspective de la préparation d'un futur Plan de Soutien à la Librairie. Le SNE se réjouirait que le Salon du Livre puisse être l'occasion d'une annonce d'un tel plan en faveur de la librairie indépendante. »

 

Le plan de soutien des librairies, qui doit être en toute logique présenté à l'occasion du Salon du livre interviendra sur des questions économiques. La ministre de la Culture avait en effet assuré que son projet viserait à rendre deux points de rentabilité aux librairies, perdus au cours de ces dix dernières années. 

 

Le SLF rappelle qu'il s'agit d' « améliorer l'économie des librairies en leur apportant deux points de rentabilité supplémentaires grâce à un fonds de soutien et de développement ne pesant ni sur le consommateur, ni sur les finances publiques ou bien en instaurant un respect strict par l'ensemble des détaillants des prix fixés par les éditeurs, sans possibilité de rabais, ceux-ci ôtant aujourd'hui aux libraires une part essentielle de leurs marges ». 

 

Un ensemble que viendront compléter des mesures permettant le soutien aux librairies, dans le cadre d'une aide à la trésorerie, tout en facilitant l'accès aux marchés publics pour les libraires. Enfin, son dernier point sera axé sur la lutte « contre la concurrence déloyale qu'exercent les multinationales d'Internet, Amazon en tête, en pratiquant la gratuité des frais de port, synonyme de vente à perte, et en échappant à l'impôt en France ». 

 

Pour approfondir

Chacun d'entre nous a une dette envers les livres (François Hollande)

 

À ce titre, l'intervention du président de la République, hier soir, n'a pas vraiment dû rassurer les représentants du SLF qui étaient dans la salle : non seulement le président n'a fait aucune annonce concrète ni bien claire, mais surtout, il a passé sous silence le plan de soutien aux librairies, tout en évoquant - mais évoquant simplement - les différents points soulevés par le SLF.

 

Et le Syndicat de conclure alors : « Le marché du livre est le plus important parmi les marchés culturels. Il est également le moins soutenu financièrement. De nombreuses années après son émergence, le livre numérique représente à peine 1% de ce marché et, même si cette part est appelée à croître, il ne peut être envisagé comme un produit de substitution au papier. »

 

Hier soir, le président aura répondu : « Le livre numérique peut aussi être une chance. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.