Ne peut-on pas dire du bien de Nicolas Sarkozy chez Ruquier ?

Clément Solym - 10.01.2009

Edition - Société - livre - bien - Sarkozy


Celle-là vaut son pesant de cacahuètes : le petit David Angevin a été privé de télévision ce soir, non par ses parents, mais tout bonnement par l'animateur de l'émission On n'est pas couché, qui aurait dû le recevoir.

Et pour cause, David a écrit Dans la peau de Nicolas, qui semble bien être le seul livre traitant du président en des termes positifs, voire élogieux. Encore un qui a donc tout compris...

Laurent Ruquier accueille déjà Patrick Rambaud, qui nous la joue Stallone, avec Deuxième chronique du règne de Nicolas 1er, ou Rambaud 2, le retour du premier livre qui a surper cartonné chez Grasset (notez le deuxième qui sous-entend un troisième d'ailleurs) et il faut bien comprendre que David en plus, ça faisait beaucoup de temps consacré au petit Nicolas.

Et notre confrère de Rue89, Hubert Artus, de rapporter que si à l'émission, on a pas trouvé le livre « inintéressant », il est finalement, en tant que livre en faveur du président « raté ».

On notera avec lui la perte que représente malgré tout pour Le serpent à plumes, la maison d'édition qui le publie (et appartient aux éditions du Rocher), et une perte double puisque l'on avait anticipé cette visibilité maximale en amorçant un retirage. Prévoyant que l'effet Ruquier serait lui, positif pour le livre, la réimpression était en cours...