Neil Gaiman apporte son soutien à une campagne pour aider les réfugiés 

Camille Cado - 25.11.2019

Edition - Société - campagne livres réfugiés - Neil Gaiman projet livres - Neil Gaiman réfugiés campagne


Dans le cadre d’une opération de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’auteur britannique a lancé une opération via le réseau social Twitter pour sensibiliser aux conditions de vie des réfugiés cet hiver. Il s’agit également de les soutenir par des dons ou des paroles réconfortantes qui seront ensuite tricotées sur une écharpe, de quoi apporter un peu de chaleur à ces familles, en période de grand froid. 


Neil Gaiman, ActuaLitté CC BY SA 2.0
 
Le 20 novembre dernier, l’auteur britannique Neil Gaiman a tenu à montrer son soutien à la campagne #KnitforRefugees lancée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en partenariat avec Twitter.
 
 

 
L’opération, qui s’est fait connaître il y a un peu plus de 4 mois, a pour objectif « de susciter une réelle prise de conscience et de lancer un appel pressant à l’action » déclare un communiqué. D’abord à travers des dons, mais aussi grâce aux paroles bienveillantes des utilisateurs du réseau social.

Ces tweets, en réponse à #KnitforRefugees, permettront de créer des écharpes en partenariat avec Kniterate, une start-up basée à Londres qui réalise des vêtements à l’aide d'une nouvelle machine à tricoter, proche d’une imprimante 3D. En retweetant le message, les utilisateurs pourront potentiellement retrouver leur pseudo tricoté sur les écharpes. 

Neil Gaiman a expliqué que ce projet était « un symbole de notre solidarité », relate le site d'informations For reading addicts. « Je pense que le pouvoir de vos tweets peut aider ceux qui en ont le plus besoin », a-t-il ajouté. De nombreux utilisateurs ont déjà répondu au tweet de l’auteur : de courtes réflexions, mais aussi de brefs poèmes autour des choses qui leur apportent un peu de chaleur et de réconfort pendant l’hiver. 
   
Ce n’est pas la première fois que Neil Gaiman apporte son soutien à une campagne du HCR, comme l’opération #IBELONG pour les apatrides. Il s’est aussi rendu en visite au Moyen-Orient dans différents camps, et a pu s’entretenir avec des migrants ayant fui la Syrie. Il a été nommé Ambassadeur de bonne volonté du HCR en février 2017.

À l’annonce de la sortie de The Seven Sisters, suite du roman Neverwhere, l’auteur avait aussi assuré que cet opus fantastique était inspiré de sa collaboration avec les Nations Unies autour de l’accueil des réfugiés 


Dossier : Livres, actualités, tout sur Neil Gaiman



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.