Neil Gaiman soutient Doctor Who et répond à Pratchett

Clément Solym - 26.05.2010

Edition - Société - doctor - who - gaiman


Au début du mois, l'écrivain Terry Pratchett donnait un petit coup de bâton à la série télévisée Doctor Who affirmant qu'elle est « ridicule et brise la plupart des règles de la narration » mais surtout que ce n'était pas de la science-fiction. Bon, par la suite l'auteur avait avoué regarder le programme et y trouver tout de même son compte.

Évidemment cette réaction n'est pas passée inaperçue. Et c'est l'auteur Neil Gaiman qui répond à la petite charge de Pratchett. Il affirme : « Doctor Who n'a jamais prétendu à être de la hard science-fiction ». La hard science-fiction (ou SF dure) est une forme de SF où les technologies décrites ne sont pas en contradiction avec les connaissances scientifiques au moment de l'écriture.


Et d'ajouter : « Au mieux Doctor Who est un conte de fées, avec une logique de conte de fées sur cet homme merveilleux dans une grande boîte bleue qui au début de chaque histoire arrive quelque part où il y a un problème ».

Neil Gaiman avait par ailleurs lâché du bout des lèvres en février qu'il pourrait bien être en train d'écrire un épisode pour la prochaine saison de Doctor Who. « Cela pourrait tout à fait s'intituler The House of Nothing. Mais cela ne s'appelle absolument pas comme ça ».

Eh bien, cette fois c'est officiel, Neil Gaiman a bien écrit un épisode de Doctor Who et celui-ci sera diffusé en 2011. Bon pour le titre, il faudra repasser plus tard, l'auteur ne l'a pas révélé. Et même sur Twitter où il a déposé une photo de lui tenant le script en compagnie de Steven Moffat et de Richard Curtis, il a bien pris soin de cacher le titre avec ses doigts.

À propos de son expérience comme scénariste de Doctor Who, il s'explique auprès de la BBC : « Je ne sais pas ce que c'est d'être Dieu, de toute évidence. Jusqu'à ce tout premier moment où vous asseyez et tapez les mots sur votre script : INTERIEUR. TARDIS. Soudainement, j'ai vraiment eu une bonne idée de ce à quoi ça peut ressembler. J'ai pensé : 'Je suis en train de l'écrire maintenant cette scène dans le Tardis. Je l'écris !' Et c'était incroyable, c'était merveilleux ».



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.