Neruda assassiné ? Les communistes chiliens veulent exhumer le corps

Clément Solym - 07.12.2011

Edition - Société - Pablo Neruda - décès - enquête


Le juge chilien Mario Carroza a rouvert en juin le dossier sur la mort de l'écrivain Pablo Neruda. Le poète est mort en 1973, 12 jours après le renversement du président socialiste Salvador Allende et la mise en place de la dictature d'Augusto Pinochet. Selon la version officielle, Pablo Neruda serait mort d'un cancer de la prostate.

Seulement, il y a de plus en plus de doutes sur cette version et l'on pense à un assassinat. Il faut dire que l'écrivain était un ami de Salvador Allende. Il aurait donc été tué pour ne pas être un opposant de marque alors qu'il devait partir en exil.

 

Crédit image : Wikipédia


Le Parti communiste chilien a demandé l'exhumation du corps de l'écrivain pour faire la lumière sur la cause du décès. L'avocat du parti, Eduardo Contreras, a expliqué à l'AFP : « l'enquête a déjà permis d'établir que Neruda n'est pas mort d'un cancer de la prostate comme le dit le certificat de décès, mais d'un arrêt cardiaque ».

Il a aussi indiqué que le juge aurait entendu un témoignage allant dans le sens de la thèse d'un assassinat. Il s'agit de celui de Manuel Araya, l'ancien secrétaire de Pablo Neruda. Il aurait dit au juge que quelques heures avant la mort de l'écrivain, alors qu'il était à l'hôpital, on lui aurait injecté une substance non identifiée.

Le juge devra donc, indépendamment du dossier principal sur le décès de Neruda, se prononcer sur la demande du parti communiste chilien.

 

Des doutes qui remontaient avec une vague odeur...

 

Manuel Araya, assistant du poète, a eu beau se faire traiter de chauffeur, dans une vaine tentative pour le décrédibiliser, il n'en a pas moins fait voler en éclat les certitudes du Chili. « Pablo Neruda disposait d'une grande influence dans le monde. Il voulait appeler les intellectuels et les présidents du monde à l'aider dans sa volonté de restaurer la démocratie dans le monde. »

 

Le 23 septembre 1973, âgé de 69 ans, et douze jours à peine après l'arrivée au pouvoir d'Augusto Pinochet, le poète aurait donc été assassiné par les troupes du dictateur. Il est vrai qu'en renversant le pouvoir de Salvador Allende, ami de Neruda, Pinochet aurait eu tout intérêt à faire taire des contradicteurs.

D'autant que le président mexicain de l'époque, Luis Echeverria, avait mis à sa disposition un avion, pour lui permettre de quitter plus simplement le pays. Pour Manuel Araya, l'ordre de tuer le poète était venu directement de Pinochet : « Pablo Neruda disposait d'une grande influence dans le monde. Il voulait appeler les intellectuels et les présidents du monde à l'aider dans sa volonté de restaurer la démocratie dans le monde. »

 

Tout Pablo Neruda sur Comparonet.