New Order : le batteur Stephen Morris publie à son tour ses mémoires

Antoine Oury - 06.09.2016

Edition - Les maisons - Stephen Morris New Order - New Order livre - New Ordre autobiographie


À ce rythme, la bibliographie de New Order sera bientôt plus étendue que sa discographie : un nouveau membre du légendaire groupe britannique annonce la publication de ses mémoires, chez l'éditeur Constable, en 2018. Il s'agit du troisième livre sur le groupe publié par un de ses membres.

 

New Order Boston 2013

New Order à Boston, en 2013 (bradalmanac, CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

Les membres du groupe né des cendres de Joy Division semble avoir des choses à raconter : après Peter Hook et Bernard Sumner, respectivement bassiste et chanteur-guitariste, c'est le batteur Stephen Morris qui publiera un ouvrage sur les années d'activité de New Order. Mais aussi sur l'histoire de Joy Division, avec Ian Curtis, où Morris et ses camarades se sont retrouvés.

 

Ce sont ainsi 40 ans de carrière qui seront explorés dans cette autobiographie, des premiers concerts dans les salles punks britanniques aux gigantesques shows dans des stades bondés, en passant par la réinvention du groupe pour New Order, au sein duquel viendra jouer l'épouse de Stephen Morris, Gillian Gilbert.

 

« Après avoir laissé de sacrés indices sur le fait que j'étais en train d'écrire mes souvenirs de 4 décennies passées à créer de la musique, de manière fantastique ou traumatique, avec Joy Division et New Order, je suis ravi que Little, Brown [maison-mère de Constable, NdR] accueille mon livre », a souligné Stephen Morris, qui travaillera avec le journaliste Andreas Campomar pour aboutir au fameux bouquin.

 

Ce dernier sera d'ailleurs « hybride », promet Andreas Campomar, avec une partie mémoires, une partie carnet de croquis et une partie « histoire orale ».

 

Un livre pour les réconcilier tous ?

 

En s'exprimant à son tour sur les histoires de Joy Division et New Order, Stephen Morris se jettera dans l'arène pour l'instant occupée par Peter Hook et Bernard Sumner, les deux autres membres du groupe à avoir publié un ou plusieurs livres.

 

Peter Hook avait tiré le premier avec Unknown Pleasures : Inside Joy Division, publié pour la première fois en 2013 : comme le titre l'indique, Hook n'y racontait que l'histoire de Joy Division, et, malgré une brouille déjà bien avancée avec Bernard Sumner sur l'héritage du groupe et de New Order, le ton restait assez posé.

 

Un an plus tard, Bernard Sumner contre-attaquait avec son propre livre, Chapter and Verse, et sa vérité sur Joy Division et New Order : inutile de souligner que Peter Hook détesta le livre. « Pour moi, le problème de ces souvenirs réside dans le fait qu'ils sont tous mis au service d'une argumentation visant à justifier la reprise du nom et des activités de New Order en 2011 — ce que je considère comme illégal et que je conteste toujours. C'est comme un moyen de se convaincre, de convaincre les fans et peut-être même moi qu'il avait le droit de le faire », analysait alors son ex-collègue.

 

Et, puisqu'il serait dommage d'arrêter là, Hook promet « des anecdotes scandaleuses » dans son prochain livre, Substance, qui sera cette fois entièrement consacré aux années New Order — et dans lequel il réglera son compte à Bernard Sumner, de manière littéraire. Substance sera disponible dès le mois d'octobre 2016, en VO. Les ouvrages de Peter Hook ont été publiés en français par les éditions Le Mot et le Reste, dans des traductions de Suzy Borello et Jean-François Caro.

 

 

via The Bookseller