New York : La Première dame célèbre la diversité avec un club de lecture

Clément Solym - 14.04.2016

Edition - International - club lecture - New York maire - Gracie Mansion


Quoi de plus attendu, dans la ville où toute l’édition états-unienne se retrouve, que d’inaugurer un club de lecture ? L’initiative de la Première dame de New York, Chirlane McCray, épouse du maire Bill de Blasio, a décidé de pousser la porte de la lecture. Magnifique. Son club, le Gracie Book Club, vient de voir le jour, et différents événements se dérouleront à Gracie Mansion. Ni plus ni moins que la résidence officielle du maire.

 

Tree Stewards Reception at Gracie Mansion

Kristine Paulus, CC BY 2.0

 

 

Avec une première sélection de six ouvrages annuellement, le Gracie Book Club veut « favoriser les échanges autour d’une sélection d’œuvres littéraires et renouer avec l’esprit de la Gracie Mansion, la maison du peuple, pour la rendre plus accessibles aux New Yorkais ». Rien de moins. 

 

La bâtisse qui fut construite en 1979 appartenait alors à un commerçant de la ville, Archibald Gracie. Mais criblé de dettes, il dut vendre son bien qui servit alors à différentes fonctions. Elle n’est devenue résidence officielle du maire qu’à compter de 1942 : elle abritait le musée de New York entre 1924 et 1936, puis devint un musée tout court jusqu’à ce que la Big Apple n’en fasse un lieu de symbole pour la mairie.

 

L’endroit est d’ailleurs principalement employé pour de grands événements – on raconte d’ailleurs que le précédent maire, Michael Bllomberg participa à sa restauration avec un don très généreux. 

 

Dans tous les cas, Gracie Mansion abritera donc les échanges autour des livres que Chirlane McCray encourage. Elle travaille d’ailleurs avec trois camarades lectrices pour cette première édition. 

 

« New York City se définit à travers les différents groupes de migrants qui ont cherché refuge ici, venus du monde entier, ainsi que par les langues, les valeurs et les traditions qu’ils ont portées avec eux. Nous sommes fiers de continuer à utiliser Gracie Mansion pour faire briller une lumière nouvelle sur les histoires souvent inimaginables des différentes communautés de notre ville, avec le Gracie Book Club », assure le communiqué de presse.

 

Chirlane est peut-être la femme du maire, mais elle se présente également comme une auteure et poètesse, très sensible aux questions liées à la lecture, et son importance. Le premier livre que son club a choisi pour inaugurer l’aventure est celui de Tanwi Nandini Islam, Bright Lines. L'ouvrage n'a pas encore été traduit en France.

 

Les échanges débuteront le 17 mai prochain à partir de 18 h. 

 

Le livre raconte les secrets de trois femmes, partant du Bangladesh pour arriver jusqu’à Brooklyn, le tout porté par le regard d'une jeune fille d’immigrants bangladais. Qu’est-ce que signifie avoir 18 ans au milieu de Brooklyn et de vivre avec l’héritage culturel de ses parents ? Le roman semble en tout cas avoir largement convaincu l'Amérique.