Nigéria : le projet éditorial de jumeaux rentabilisé en quelques mois

Fasseur Barbara - 28.05.2018

Edition - International - Publiseer Afrique Editeur - Edition Numérique Nigéria - Economie Publiseer Afrique


Il aura fallu moins d’un an d'existence à Publiseer pour prouver qu’il est parfois bon de rêver. Lancé en août dernier, quelques mois auront suffi à l’entreprise pour se révéler rentable, et c’est peu dire. Les jumeaux à l’origine de la plateforme d’édition numérique ont récemment fait état d’un premier trimestre 2018 des plus encourageants.



 

Imaginée par un auteur et un musicien, la startup proposait de publier numériquement de la littérature, mais aussi de la musique sans avancer de frais. Étrangement, même si le Nigéria est le huitième pays du monde en termes de population d’internaute, l’ebook était encore méconnu.

L'absence des 5 grands distributeurs y est sans doute pour beaucoup. Cela laissait donc le champ libre aux acteurs locaux de se lancer dans le développement de la lecture numérique dans le pays. Et ça, les créateurs de Publiseer l’ont bien compris.

Dépassant toutes leurs attentes, c’est dans un communiqué que l’entreprise nigériane annonce près de 10.900 $  (environ 9380 €) de recettes pour ce début d’année. Avec plus de 200 nouvelles additions au catalogue en trente jours et plus encore à venir cette année, cette somme ne semble être qu’un début.

C’est au vu de tels résultats que la plateforme a mis en place le « Premium Distribution Service » qui proposera la distribution des livres ainsi que des titres audio en échange de frais initiaux, permettant aux auteurs et musiciens de conserver par la suite l’intégralité des revenus générés.

Cette nouvelle option ne remplacera cependant pas le « Freemium Distribution Service », qui permet aux artistes de profiter des services du site gratuitement et à Publiseer de conserver 25 % de commission sur les ventes.
 

Assurer la distribution en Afrique, projet ambitieux


Les résultats du premier trimestre font également état d’une hausse de 20 % des demandes ainsi que d’une notoriété en constante progression. La plateforme voit sa popularité s’étendre hors du Nigéria de manière aussi exponentielle que son chiffre d’affaires. C’est pourquoi Publiseer tend à développer ses services à l’international.



 
Depuis le mois d’août, Publiseer est à l’origine de la distribution de 92 livres par 73 auteurs et 374 morceaux de musique par 154 artistes sur les 1000 propositions reçues. On pourra citer comme membres de la plateforme l’auteur camerounais Juan Gutied et le Zimbabwéen Godfrey Masanga.


Industrie du livre en Afrique : malgré
les embûches, l'édition persévère


Chidi Nwaogu, PDG de la plateforme, a commenté ces résultats : « Quand nous avons lancé Publiseer, nous ne nous sommes pas concentrés sur la rentabilité de notre jeune entreprise, nous nous sommes plutôt focalisés sur la satisfaction et la fidélisation des clients » rapporte Business Post.

« Mais au début de cette année, les envois ont doublé et du même coup nos sorties. C’est vraiment une bonne chose de construire quelque chose qui répond à une demande en constante augmentation, et qui peut éventuellement rapporter beaucoup d’argent. »



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.