Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Nobel : Alice Munro, une santé trop fragile pour traverser l'Atlantique

Nicolas Gary - 18.10.2013

Edition - International - prix Nobel de littérature - Alice Munro - traverser l'Atlantique


Le secrétaire perpétuel de l'Académie Nobel, Peter Englund, a expliqué que la lauréate de l'édition 2013, la Canadienne Alice Munro, « n'est pas en mesure de venir à Stockholm pour la remise des prix en décembre. Son état de santé ne le permet tout simplement pas ».

 

 

 

 

Âgée de 82 ans, Alice Munro avait de toute manière prévenu, le jour où elle a été nommée, qu'elle ne ferait pas le voyage pour traverser l'Atlantique. « Je suis une femme âgée, et ma santé est fragile », expliquait-elle.

 

« Toutes les personnes impliquées - y compris Mme Munro elle-même - sont désolées, mais il n'existe pas de moyens pour remédier à cela. Nous ne savons pas quelle forme prendra la conférence du Nobel, ni qui recevra le prix à sa place », assure-t-il sur son blog.

 

Au cours des dix dernières années, l'Autrichienne Elfriede Jelinek (2004) ainsi que la Britannique Doris Lessing (2008), avaient annulé le voyage pour la Suède. C'est à l'ambassadeur de leurs pays respectifs que la médaille avait été remise. 

 

« Ma fille m'a réveillée [...] Cela semble tout simplement impossible et c'est super qu'une telle chose arrive. [...] Je savais que je faisais partie des favoris, mais je ne pensais jamais pouvoir gagner. Je suis ébahie et très honorée. Je suis particulièrement contente du fait que remporter ce prix va rendre heureux tant de Canadiens », affirmait-elle, le lendemain de l'annonce de son Prix. 

 

En France, l'éditeur Points a décidé d'avancer la publication de Amie de ma jeunesse, initialement prévue pour mars 2014, au 28 novembre prochain. Et la sortie de la version poche de Trop de bonheur se fera en synergie avec les éditions de l'Olivier, qui doit publier courant 2014 Dearlife, son dernier ouvrage.