Nobel de Littérature, Wole Soyinka préside son parti politique au Nigéria

Clément Solym - 26.09.2010

Edition - Société - election - president - nigeria


Il n'avait jamais caché ses intentions, pas plus qu'il n'aura finalement menti. Wole Soyinka, le prix Nobel de littérature 1986, avait déjà amorcé un mouvement dans le monde politique lors de son 76e anniversaire.

Le 21 juillet, Wole Soyinka assurait qu'un organe politique indépendant verrait le jour au Nigéria, et qu'il en serait le leader, pour mener la lutte lors des élections présidentielles prévues en 2011. Et depuis hier, désormais ce parti est fondé, le Democratic Front for a People's Federation, DFPF (ou Front démocratique pour une Fédération des peuples).

Au programme, une lutte contre tout ce que Wole avait pointé au fil des années et qui ont nui au développement du pays : corruption, exploitation abusive des ressources, accès à l'eau. En outre, l'alphabétisation et la santé comptent parmi les préoccupations principales du parti. Mais pour ce faire, Wole annonce une ouverture vers la jeunesse, expliquant au cours de sa conférence que son mouvement « est celui des jeunes agacés et des idées qui dérangent ».

Président du parti, Wole a tout de même précisé qu'il ne prendrait pas part à la course présidentielle. Il faudra donc mettre en place un candidat, tiré de nulle part, pour ce faire. Chose d'autant plus malaisée que si les élections sont bien prévues pour 2011, leur date est toujours inconnue.

Aucune information n'a été donnée sur le mode de financement du DFPF, mais Wole tient à saper les préjugés : selon lui, le mouvement aura pour but de démontrer si l'on peut faire de la politique au Nigéria, sans nager dans les milliards, toutes couleurs de billets confondues.

Wole avait déjà donné son plein et entier soutien à un groupe armé, le Mend, convaincu de la pertinence de leur combat. « Le problème de base contre lequel se bat le Mend, restructurer le Nigeria selon des lignes plus équitables, est exactement ce pour quoi la majorité de cette nation se bat depuis de si nombreuses années. »

Aujourd'hui, le Nigéria est le pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants. Huitième exportateur de pétrole au monde, il n'aurai cependant pas connu d'élections démocratiques en 50 ans...