Normandie : la nouvelle bibliothèque de Caen, construite par l'OMA

Marie Lebert - 27.09.2010

Edition - Bibliothèques - bibiothèque - caen - normandie


Basé à Rotterdam, le cabinet néerlandais OMA (Office for Metropolitan Architecture) dispose d'agences à New York, Pékin et Hong Kong. Il est dirigé par Rem Koolhaas, architecte de réputation mondiale.
L'appel d'offres pour la construction de la nouvelle bibliothèque de Caen a attiré 176 candidats venus du monde entier. Suite à une première sélection, cinq candidats restent en lice le 8 janvier 2010. Le projet d'OMA est retenu le 25 juin par les membres du jury, un choix validé le 9 septembre par les membres du bureau communautaire de Caen-la-mer. OMA, mandataire du projet, travaille en partenariat avec IOSIS pour l'ingénierie, Elioth pour le développement durable, Ducks pour la scénographie et DVH pour l'acoustique.

Le projet d'OMA à Caen

Située près du port de Caen, sur la presqu'île, la BMVR succédera au bâtiment existant, sis en centre-ville, place Guillouard, près de l'Hôtel de Ville. Ce bâtiment avait ouvert ses portes au public en octobre 1971, il y a bientôt quarante ans. Outre le bâtiment du centre-ville, la bibliothèque municipale de Caen comprend sept annexes (Chemin Vert, Folie Couvrechef, Guérinière, Grâce de Dieu, Maladrerie, Pierre Heuzé et Venoix) et un bibliobus. Avec celles d'Hérouville-Saint-Clair et d'Ifs, elle propose aux habitants de la communauté d'agglomération Caen la mer un ensemble de 987.538 documents (livres, documents multimédias, etc.) à la date du 10 septembre 2010. Ces bibliothèques sont fréquentées par 29.646 usagers.

Si OMA est l'auteur d'autres réalisations architecturales en France, il s'agira du premier bâtiment culturel français construit par cette société. Il sera réalisé sous la houlette de Clément Blanchet, architecte associé en charge des projets d'OMA en France.

Le nouveau bâtiment

Le bâtiment de 12.730 m2 – dont 11.400 m2 de surface utile brute, avec circulations - sera construit sur la pointe de la presqu'île de Caen, près du Pavillon Normandie et non loin de la salle de concert le Cargö, dans le quadrilatère formé par le quai Caffarelli, la rue Durmont d'Urville, la rue Suède et Norvège et l'avenue Victor Hugo. Le bâtiment sera en lien direct avec le canal au nord, une nouvelle place publique ouverte sur le bassin Saint-Pierre à l'ouest, et la future « grande pelouse » réalisée par la Ville de Caen à l'est. Face au bâtiment, une passerelle relierait le quai Caffarelli au quai Vandeuvre.

 

 

 


La bibliothèque aura la forme d'une croix, avec deux axes de longueur inégale. Ses quatre branches pointeront respectivement vers l'Abbaye aux Dames au nord et l'Abbaye aux Hommes à l'est, deux joyaux d'art roman, et vers la gare SNCF et routière au sud et un site en plein développement à l'ouest. Mariage du passé et de l'avenir, donc. Les quatre angles constitués par les deux axes formeront comme des squares extérieurs.

Un intérieur choyé

À l'intérieur, deux longues salles de lecture se croiseront, pour encourager la communication entre les quatre pôles présents (un dans chaque branche de la croix): sciences humaines, sciences et techniques, littérature et arts. Selon les termes mêmes de Clément Blanchet, « au lieu d'avoir quatre zones distinctes reliées par des passerelles, l'espace est structuré le long de deux axes qui se croisent, créant un espace de confluence pour le savoir comme pour le public » (communiqué de presse d'OMA). Les réserves documentaires seront reliées aux espaces publics et les bureaux seront au dernier étage.

La façade du bâtiment sera composée d'un tramage vertical uniforme constitué de meneaux en aluminium et de grands vitrages isolés thermiquement. Le toit offrira deux puits de lumière et deux patios. Les larges baies des salles de lecture permettront l'éclairage naturel de ce « living-room urbain » en optimisant l'apport solaire pour favoriser une consommation d'énergie raisonnée.

 

 

 

 


La bibliothèque sera également en phase avec son environnement en ouvrant sur un parc, un chemin pédestre et une place au bord de l'eau. De ce bâtiment ouvert et lumineux, le public des salles de lecture pourra contempler le paysage urbain et culturel de la ville de Caen alors que les passants pourront contempler l'intérieur de la bibliothèque, ce qu'OMA appelle la « transparence interne » de la bibliothèque.

Selon le dossier de presse de la communauté d'agglomération Caen, la mer, « la bibliothèque ne sera plus seulement un espace où l'on conserve, expose et communique des documents, elle deviendra un lieu de rencontres et de partage autour du savoir, de la culture et de l'information. »

Philippe Duron, président de la communauté d'agglomération, explique que la BMVR permettra de « donner à chacun les outils lui permettant de participer à notre âge de l'information. (…) La qualité architecturale et l'influence intellectuelle de la BMVR en feront l'un des phares de la région » (communiqué de presse d'OMA).

Agenda et coût

La nouvelle bibliothèque devrait ouvrir ses portes dans cinq ans environ, suite aux étapes suivantes : avant-projet sommaire d'octobre à décembre 2010, avant-projet définitif de février à avril 2011, permis de construire, définition et lancement des marchés de mai 2011 à l'été 2012, et enfin ouverture au printemps 2015 après le déménagement des collections de la bibliothèque actuelle vers la nouvelle.

Le coût de l'opération est estimé à 51,1 millions d'euros TTC, hors foncier et informatisation. Le montant prévisionnel des travaux est estimé à 29,7 millions d'euros HT, le mobilier et la signalétique à 5,8 millions d'euros HT et les honoraires des bureaux d'étude, la maîtrise d'œuvre et les autres dépenses à 7,1 millions d'euros HT.

Le financement de la nouvelle bibliothèque sera assuré à 57,20 % par la communauté d'agglomération Caen-la-mer, à 26 % par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), à 10 % par le Conseil régional du Calvados et à 6,80 % par le Conseil régional de Basse-Normandie.

Les divers projets d'OMA

Le chantier de la BMVR de Caen est une nouvelle étape pour OMA dans la construction de bibliothèques, après le chantier phare qu'a représenté la construction de la Bibliothèque publique de Seattle entre 2000 et 2004.

 

 

 

 


Sous la houlette de Joshua Prince-Ramus, architecte associé en charge du projet, OMA fait sortir de terre un bâtiment de verre pris dans une structure d'aluminium, aux formes géométriques osées, et dont les photos font le tour du monde. Ce projet redéfinit la bibliothèque en tant qu'espace public dédié non plus seulement aux livres, mais aussi aux autres médias, qui ont une importance comparable à celle des livres dans l'organisation intérieure des salles.

Par le passé, OMA a déposé des projets audacieux lors de concours pour des bâtiments culturels parisiens, dont un projet pour la Très grande bibliothèque de France en 1989 et un autre projet pour deux bibliothèques de l'Université de Jussieu en 1992, sans pour autant remporter ces concours.

OMA est également l'auteur d'un projet pour le Parc de la Villette à Paris en 1982 et de divers projets et études pour La Défense.

Par ailleurs, OMA est le maître d'œuvre d'Euralille, un centre administratif et d'affaires de 70 hectares qui ouvre ses portes en 1994 à Lille en incluant un noyau ferroviaire européen pour les trains à grande vitesse. Euralille est le troisième quartier d'affaires en France après La Défense à Paris et La Part-Dieu à Lyon.

OMA est également l'auteur de deux maisons privées en France, la Villa dall'Ava à Saint-Cloud, à l'ouest de Paris, construite en 1991, et la Maison à Bordeaux, construite en 1998 avant d'être inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques quelques années plus tard.


Quelques liens

 

 

 


Copyright @ 2010 Marie Lebert. Diffusion en ligne par ActuaLitté.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.