Nouvel album : chez les Pictes ou pas, Astérix survivra

Antoine Oury - 02.10.2013

Edition - Les maisons - Astérix chez les Pictes - Albert Uderzo - nouvel album


La rencontre était attendue depuis plusieurs semaines, et la promotion avait doucement fait son chemin : deux nouveaux artistes reprenaient le casque d'Astérix, le gaulois préféré des Français. Jean-Yves Ferri, scénariste, et Didier Conrad, tous deux mandatés par Uderzo, se sont joints au créateur du village gaulois pour présenter le nouvel album, Astérix chez les Pictes.

 


Le nouvel album, Astérix chez les Pictes

 


L'occasion pour Albert Uderzo, 86 ans, de mettre en avant les heureux élus du monde de la bande dessinée, choisis entre tous pour poursuivre les aventures des personnages. Comme l'explique Isabelle Magnac, gérante des éditions Albert René (Hachette) : « Nous avons lu beaucoup de bandes dessinées, et 8 scénaristes nous ont envoyé leurs scripts après prise de contact. Après avoir soigneusement couvert de Tip-Ex les noms des auteurs, nous les avons fait parvenir à Albert et Anne [fille de René Goscinny, et ayant droit, NdR]. »

 

Celui de Ferri se serait alors distingué par son utilisation adroite de faits historiques, quand bien même il était également le plus court du panel. Pour le dessinateur, le choix fut plus compliqué : « Un premier illustrateur avait été choisi, mais nous avons perdu un an, il n'était pas fait pour la bande dessinée », explique Uderzo. Le travail de Didier Conrad, et notamment sa Tigresse blanche, a mis d'accord tout le monde.

 

 

 

 

Depuis le premier album en 1961, tiré à 6000 exemplaires, la série a fait du chemin, pour devenir la bande dessinée la plus publiée du monde, avec 352 millions d'exemplaires vendus dans le monde. « Nous voulions révolutionner la bande dessinée d'humour », se souvient Albert Uderzo, « Les directeurs de journaux nous demandaient de faire du sous-Tintin. » « Du coup de foudre amical a jailli le génie », résume Anne Goscinny. Et le fameux "style rond" qui caractérise les personnages.

 

 

De gauche à droite : Albert Uderzo, Anne Goscinny, Jean-Yves Ferri, Didier Conrad, Isabelle Magnac

 

Aujourd'hui, la licence se décline sans que son aura en fasse de même : le parc Astérix, d'abord, les innombrables figurines, et autres produits dérivés... Pour le dernier album, on trouvera même un circuit touristique « Sur les traces des Pictes », en Écosse évidemment, des pièces de la Monnaie de Paris, une version luxe en librairies, et, bien sûr, l'exposition Astérix à la BnF, dont l'ouverture est fixée au 14 octobre.

 

Annoncés dans cette dernière, la planche à dessin d'Albert Uderzo, mais aussi la machine à écrire, le bureau et le fauteuil de René Goscinny... Par ailleurs, un nouveau film est prévu, tiré des aventures d'Astérix : il sera réalisé par Louis Clichy (animateur sur Là-Haut et Wall-E), produit par M6, et en animation 3D. Le premier tirage d'Astérix chez les Pictes atteint les 2,85 millions d'exemplaires (« On en a pour 15 jours », annonce Isabelle Magnac) en France, et 5 millions dans les 15 pays où l'album sera disponible.

 

 

<

>