Nouvelle grève des salariés d'Amazon, pour dénoncer les conditions sanitaires

Antoine Oury - 29.06.2020

Edition - Société - Amazon greve - Amazon allemagne - allemagne verdi amazon


Les employés de 6 sites allemands de la multinationale Amazon sont en grève, ce lundi 29 juin, pour dénoncer une gestion de la crise sanitaire jugée peu transparente par le géant logistique. Le syndicat Verdi annonce un débrayage de 48 heures, au moins, organisé sous le slogan « Travail et santé de qualité », qui concerne les entrepôts de Leipzig, Bad Hersfeld, Rheinberg, Werne et Koblenz.

amazon warehouse


À quelques jours de l'ouverture d'un nouvel entrepôt logistique d'Amazon en Allemagne, à Oelde (Rhénanie-du-Nord–Westphalie), le 6 juillet prochain, les employés de 6 sites de la multinationale se sont mis en grève, ce lundi 29 juin. La grève doit durer 48 heures au moins et vise à dénoncer un manque de transparence de la firme dans sa gestion de l'épidémie de Covid-19 et la protection des travailleurs, indique le syndicat Verdi.

« Selon nos informations, 30 à 40 collègues auraient été infectés » sur le seul site de Bad Hersfeld, a indiqué Orhan Akman, représentant du syndicat Verdi. « Nous faisons monter la pression [avec cette grève], car Amazon, à ce jour, n'a révélé aucune information et met la santé des travailleurs en danger, à son profit », a-t-il ajouté.

À Leipzig, où Amazon emploie 1600 personnes, la grève devrait être suivie par 400 à 500 employés, a indiqué le syndicat. Des tentes seront montées devant l'entrepôt, pour informer tous les travailleurs, et des « opérations escargot », avec des véhicules roulant à faible vitesse, sont aussi prévues.

Concrètement, le syndicat Verdi demande la mise en place d'un accord d'entreprise portant sur les conditions de sécurité à l'intérieur des entrepôts, pour garantir la santé des employés en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus. Par ailleurs, le syndicat porte encore la revendication pour de meilleurs salaires, alignés sur les accords de branche.

« Ce que le syndicat présente comme un objectif a toujours été une réalité pour les salariés d'Amazon : des salaires parmi les meilleurs du secteur, des possibilités d'évolution et, surtout, un environnement de travail sécurisé », a indiqué un porte-parole d'Amazon en réponse aux critiques. D'après lui, les débrayages n'auront aucune incidence sur les activités...
 

Des critiques récurrentes


La gestion de la crise sanitaire par Amazon a déjà fait l'objet de nombreuses critiques : aux États-Unis, trois travailleurs ont porté plainte contre la société, lui reprochant notamment, comme en Allemagne, un manque de transparence. 

La multinationale avait tenté de contrer ces accusations en diffusant des chiffres : 100 millions de masques auraient été achetés pour le personnel, ainsi que 31.000 thermomètres, et 4 milliards $ doivent venir aider l'effort pour la recherche contre le coronavirus. 
 
En France, en mai dernier, la justice avait sommé Amazon de limiter ses expéditions aux produits de première nécessité, et la société avait réagi en fermant ses centres de distribution.

En Allemagne, Amazon emploierait environ 13.000 personnes, réparties sur 13 sites, sans compter les personnels saisonniers, suivant les besoins de l'activité.


via DW, General Anzeiger

Photographie : illustration, Scott Lewis, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.