Nouvelle-Zélande : la voie est libre pour la fusion Penguin/Random House

Julien Helmlinger - 20.03.2013

Edition - Les maisons - Penguin - Random House - Fusion


Après l'Australian Competition and Consumer Commission, qui a donné son aval plus tôt ce mois-ci, est venu le tour de la Commerce Commission, en Nouvelle-Zélande, de valider le projet de fusion entre les maisons d'édition Penguin et Random House. Après avoir étudié l'incidence potentielle que pourrait avoir l'alliance sur le marché du livre, l'autorité locale a estimé que le projet ne nuirait pas à la concurrence. L'accord préalable à la fusion était  annoncé par les éditeurs depuis octobre 2012.

 

 

 

 

 

Pour le président de la Commerce Commission, le Dr Mark Berry, la fusion entre les deux acteurs du marché de l'édition n'aurait que peu de chance de « porter sensiblement atteinte à la concurrence », que ce soit sur le marché des droits d'édition, celui des services de distribution d'imprimés, ou encore la vente en gros de livres.

 

En conséquence, comme elle l'a annoncé ce 19 mars, l'organisation autorise la fusion. Une décision qui fait suite aux approbations américaine et australienne au sujet du droit de concurrence. La décision des autorités en matière de réglementation antitrust de l'Union Européenne devrait suivre au cours du mois prochain.

 

Comme l'explique le Dr Mark Berry : « En aboutissant à notre décision, la commission a estimé que, dans chacun des marchés concernés, l'entité fusionnée serait contrainte d'augmenter ses prix par une combinaison des concurrents existants et le pouvoir compensateur des grands clients. » Une décision qui en surprendra plus d'un, étant donnée que la société produira probablement 50 % de la fiction littéraire en langue anglaise. Et selon les différents chiffres avancés, ce serait de 25 à 30 % de la production de livres en langue anglaise que PRH pourrait détenir.

 

Au moment d'annoncer le projet de fusion, à l'automne dernier, Pearson et Bertelsmann ont estimé que toutes les autorisations nécessaires à son aboutissement, pour ce qui concerne l'antitrust, devraient être régularisées d'ici le second semestre 2013. La nouvelle entité sera simplement rebaptisée Penguin Random House.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.