Numen numérise les Archives Nationales en France

Clément Solym - 28.09.2011

Edition - Bibliothèques - numerisation - archives - nationales


23 000 instruments de recherche, soit 4,5 millions de documents sont à numériser. Le prestataire Diadeis Numérisation, du groupe Numen, a été choisi pour la tâche. La difficulté réside dans la diversité des fonds.

Les Archives Nationales accumulent tous les documents des administrations centrales de la France à l'exception de la Défense et des Affaires Étrangères depuis 1790. Les deux sites d'archivage de Paris et de Fontainebleau cumulent à deux 273 kilomètres linéaires de documents mis côte à côte.
 


Les fonds comprennent 1,1 million de pages papier, 3,4 millions de fiches papier, 7 359 microfiches, 649 microfilms et 188 bases de données et instruments de recherche électroniques . Il faudra tout numériser et organiser afin d'arriver à créer une salle des inventaires virtuelles, qui sera ouverte au public.

 

Diadies Numérisation s'occupe de l'ensemble du processus, qui comporte trois étapes principales.

Celles-ci sont la numérisation proprement dite, le traitement des images numérisées pour réduire le bruit et augmenter les contrastes afin que la reconnaissance de caractères fonctionne, puis la conversion au mode texte des images et leur classification.

 

Diadeis Numérisation a déjà travaillé pour les Archives lors d'un projet pilote en 2008. Plusieurs formats, dont du PDF et du RTF, seront utilisés pour stocker les résultats. La numérisation durera trois ans, à raison de 7000 documents par an.