Nuvem de livros : Le nuage s'étend aux pays hispaniques

Julien Helmlinger - 05.02.2014

Edition - Bibliothèques - Nuvem de livros - Brésil - Bibliothèque en ligne


Nuvem de livros, le Nuage de livres en portugais, bibliothèque numérique brésilienne basée sur le cloud et dédiée aux étudiants, forte de son catalogue de quelque 11.000 titres, s'apprête à conquérir les pays hispaniques. Déjà présente en Argentine, elle sera lancée en avril en Espagne grâce à un accord avec la bib Cervantes, avant de s'étendre aux Pérou, Chili, Colombie et Mexique, et s'intéresserait aussi à la France.

 

 

 

 

Comme l'explique Jonas Suassuna, son créateur, Nuvem de livros souhaite ainsi « atteindre une nouvelle génération de lecteurs ». Le service, lancé fin 2012 depuis le Brésil, offre accès à des romans, études, articles de presse, livres audio et autres contenus audiovisuels, de la même manière que Deezer ou Spotify proposent leur musique. Son abonnement est proposé à 0,6 euros pour les étudiants et trois fois plus cher pour les autres usagers.

 

Si son catalogue reste maigre en comparaison à ceux de certains géants en ligne, la plateforme revendique être davantage tournée vers les contenus pédagogiques, selon le credo : les classiques plutôt que Harry Potter. Désormais riche de plus d'un million d'abonnés, associée à l'opérateur téléphonique Vivo, le service est d'ores et déjà décliné en espagnol, accessible via ordinateur, tablette ou smartphone.

 

Jonas Suassuna confie : « Au début ce n'était effectivement qu'un nuage, quelque chose dans l'air ; personne ne savait ce que ça pouvait vouloir dire. En enquêtant, j'ai découvert que 15 millions d'étudiants brésiliens n'avaient accès à aucune bibliothèque, et que 66 % des écoles brésiliennes ne disposaient pas de la leur. Il y avait un besoin et une opportunité pour que le projet se développe. »

 

En 2013, Nuvem de livros s'est associé avec l'agence France Presse, qui lui fournit des articles en portugais, espagnol ou anglais, ainsi que des photos et vidéos concernant des thèmes comme l'environnement, l'art et la culture.

 

Si l'heure semble à l'expansion pour cet acteur brésilien, en revanche, les éditeurs resteraient quelque peu réticents à participer. Car si la moitié de la population brésilienne possède désormais accès à internet, en revanche, d'après une étude menée par Ibope, les Brésiliens ne liraient en moyenne que 4 livres par an, très loin derrière le Portugal ou la France, avec respectivement 8,5 et 11 titres annuels moyens.

 

Un score brésilien jugé lamentable par l'écrivain Antonio Torres, responsable littérature pour Nuvem de livros, qui estime néanmoins qu'une augmentation exponentielle du nombre d'usagers pourrait faire tomber les barrières.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.