Obama se souvient des fins de mois difficiles

Clément Solym - 07.04.2011

Edition - Société - obama - livres - acheter


La campagne présidentielle de l'actuel patron des États-Unis vient de commencer. Barack Obama, l'homme de la situation, est aujourd'hui bien lôti. Mais ainsi qu'il l'a rappelé hier, cela n'a pas toujours été le cas.

Durant un gala organisé par le révérend Al Sharpton, un premier voyage en dehors de la capitale depuis l'annonce de sa candidature, Barack Obama s'est souvenu de ses années de vache maigre. « Il y a quelques années encore, je remboursais mes prêts étudiants », expliquait le président, qui fêtera ses 50 ans en août.

L'occasion d'évoquer avec ses concitoyens le prix de l'essence à la pompe qui a augmenté fortement - au point d'être le plus haut depuis 3 ans..

Une manière de montrer qu'il est toujours bien en phase avec la réalité, même s'il voyage sur Air Force One. « C'est vrai que je ne passe plus à la pompe, maintenant, mais je me souviens de ce que peut être une pompe à essence. Je m'en souviens ! », conclut-il en souriant. « Je me souviens des fins de mois. Je m'en souviens », en référence à cette période douloureuse pour nombre de ménages.

Et surtout, Obama se montre reconnaissant, à l'égard des concitoyens qui ont acheté son livre. « Nous vous remercions tous, d'avoir acheté le livre, Michelle et moi », ajoutait-il en riant aux éclats.

C'est que, le président compte aussi parmi les auteurs les plus bankables. En mars 2009, il s'était fait remettre un chèque de 2,5 millions $ de droits d'auteur pour ses différents ouvrages, Dreams From My Father et The Audacity of Hope. Mieux : pour l'année 2009, son salaire de président des États-Unis était 14 fois inférieur aux paiements de ses droits d'auteurs, évalués à 5,5 millions $.

À titre de président, il perçoit en effet 400.000 $ annuellement. (notre actualitté)