Obtenir gratuitement EasyReading Font, police à haute lisibilité

Nicolas Gary - 23.07.2019

Edition - International - EasyReading Font - police hybride - lisibilité lecture livre


Depuis maintenant deux mois, ActuaLitté a opté pour une police d’écriture distincte, dont nous avions parlé à plusieurs reprises. Ce choix de EasyReading Font a nécessité quelques ajustements, mais elle est désormais pleinement opérationnelle. L’idée est avant tout de se servir d’une police lisible, fluide, et répondant à des critères spécifiques.



Quand nous avions rencontré Federico Alfonsetti lors du Salon du livre de Turin, en 2018, ce dernier présentait ses recherches comme celles visant à trouver « une police qui soit à haute lisibilité, pour tous, et qui présente avant tout une simplification maximale des caractères».

Avec la perspective de produire une police réduisant la difficulté de lecture et la fatigue visuelle. : « Simplifier est une tâche difficile qui demande une grande créativité. Compliquer est bien plus facile, il suffit d’ajouter tout ce qui passe par la tête », expliquait le designer et écrivain italien, Bruno Munari. Et pour cause.

EasyReading a déjà été utilisée par Flammarion jeunesse pour une collection de livres à destination des dys- (« Le club des DYS ») ainsi que dans des médias et dans le Toppolino Magazine — Le Journal de Mickey en Italie. 

Elle dispose de version pour différents alphabets, latin, cyrillique et grec/copte – chacune offrant une approche également en mesure de rendre plus rapide la lecture pour les publics dys-.

En tant que police hybride, elle est donc composée de lettres avec et sans empattements afin de limiter l’encombrement perceptif entre les lettres de forme semblable. Il est d’ailleurs possible de l’essayer à cette adresse.

 

 
Pour mieux convaincre des capacités de sa font, EasyReading a décidé d’en offrir l’usage gracieusement pour des utilisations non commerciales. Tout particulier qui souhaiterait l’utiliser peut donc s’inscrire ici, pour recevoir la police en format TTF et l’installer sur sa machine. 

Notons cependant les organisations ou associations, même à but non lucratif, ne sont pas incluses dans la notion de particulier. EasyReading peut tout aussi bien être utilisée pour des appareils – smartphones, liseuses, ordinateur – que pour des ouvrages ou publications imprimées.


Commentaires
Et la collection le club des Dys ed Flammarion ????
Plutôt que simplifiée, la police est caractérisée par un intra-lettrage très large (visible dans la taille relative des pavés ci-dessus). La lecture demande donc plus de mouvements de l'oeil et est bien plus lente qu'en arial, pour un lecteur rapide. Cela est vérifiable immédiatement dans l'exemple proposé. Le choix fait suppose donc que les lecteurs d'actualité ont des difficultés prononcées pour identifier lettres et mots...À moins que l'objectif soit de maximiser le temps passé par le lecteur sur la page. Balzac, lui, écrivait plus de lignes pour remplir ses quotas, une autre approche...
Hum... le Ninja de Tokyo, super rapide et super vif (normal pour un Ninja, me direz-vous) regrette qu'Actualité s'adapte à ceux qui ont des difficultés de lecture...

M'enfin, super Ninja... qui peut le plus peut le moins non ?!

Laurence
Il faudra voir à l'usage, mais le premier contact me semble désagréable à cause… de l'italique. Autant romain et italique sont clairs chacun de leur côté, autant leur coexistence engendre une gêne visuelle inhabituelle. À vous de tester ce paramètre…
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.