Obtenir un meilleur salaire chez Amazon : grève en Allemagne

Clément Solym - 19.09.2013

Edition - International - Grève - Allemagne - Amazon


Les deux centres logistiques allemands de Bad Hersfeld et Leipzig, où Amazon s'est implanté, ont décidé d'une grève le 18 septembre. Ce sont 300 à 400 salariés qui ont cessé le travail, avec une revendication simple : une augmentation de salaire. Le point d'orgue de cette décision doit se dérouler demain à Leipzig avec un grand rassemblement. 

 

 

PICT0258.JPG

Centre Amazon de Leipzig

escpeapalumni, CC BY 2.0

 

 

Le syndicat à l'origine de ce mouvement social souhaite mettre la pression sur le géant américain, en entamant cette grève. Les réclamations ne sont pourtant pas délirantes : une convention collective conforme au droit du commerce du détail et de la vente par correspondance. Comme la société est basée au Luxembourg, elle prétend ne pas avoir à prendre part à des négociations. Or, le différend dure maintenant depuis plusieurs mois.

 

« Amazon doit s'attendre à plus de grèves, ce qui lui nuira durant la saison des fêtes de Noël », explique Jörg Lauenroth-Mago, responsable du site de Leipzig. Les salariés sont aujourd'hui indignés de se dire que cette absence de convention collective confère, au détriment des salariés, un avantage concurrentiel au cybermarchand. 

 

L'entrepôt de Leipzig compte 2000 employés, celui de Bad Hersfeld, 3300, mais sur l'ensemble du territoire allemand, Amazon compterait 9000 salariés. La centrale se trouve à Munich et six autres entrepôts sont répartis sur le territoire. Bad Hersfeld avait déjà fait parler de lui après qu'un reportage a présenté les conditions de travail d'intérimaires, maltraité par une société de surveillance privée employée par Amazon.

 

Un premier mouvement de grève était survenu en juin dernier, et le porte-parole assurait que les salariés seraient obstinés dans leur lutte. A cette époque, les salariés de Leipzig demandaient un salaire à 10,66 euros par heure, au lieu des 9,30 actuels. Ceux de Bad Hersfeld, revendiquaient un salaire encore plus élevé : 12,18 euros pour remplacer les 9,83 euros - les revendications n'ont pas particulièrement changé...

 

Le mouvement social devrait occasionner des retards dans les livraisons.