Offre couplée en librairies : Paperus poursuit son développement

Nicolas Gary - 28.03.2014

Edition - Librairies - librairie paperus - applications - Android


Depuis quelques années, la société française Paperus s'est lancée dans un grand projet, pour introduire l'offre numérique de livres en librairie. L'idée est simple : proposer aux clients de librairies de se procurer la version ebook du livre, si elle existe, au moment du passage en caisse. Le client est alors facturé de quelques euros supplémentaires, selon l'offre en vigueur instaurée par l'éditeur. Désormais, c'est sur applications iOS et Android que la société poursuit sa route.

 

 

 

 

Sur les demandes répétées du Syndicat de la librairie française, Paperus a décidé de lancer des applications, à destination des libraires, certes, mais également des éditeurs. « Il s'agit pour nous d'encourager à essayer notre service, Paperus Librairie. L'offre de livres ne peut pas exister si toutes les librairies ne sont pas en mesure de proposer des livres numériques. Avant de s'inscrire, nous avons donc choisi de proposer une première approche. »

 

L'application permet, soit par une douchette bluetooth, soit en inscrivant le code ISBN, de s'assurer de la disponibilité du livre en format numérique, dans la liste des 1500 titres du catalogue Paperus - on devrait arriver à 2000 titres prochainement. Dès lors, le client peut se décider à valider l'achat : le règlement se fait en caisse, chez le libraire, et un code est renvoyé sur l'application, pour permettre le téléchargement de l'ebook. « Cela peut également passer par l'affichage d'un code à scanner, pour télécharger directement sur son mobile », explique Florian Olivier-Koehret, de Paperus.

 

Si l'application ne passe pas directement par un scann du code-barre, c'est essentiellement pour des question liées à l'autofocus des smartphones - et à la compatibilité de l'ensemble du parc de machines. « Avec l'appui, les libraires peuvent expérimenter sans avoir à mettre à jour leur logiciel de caisse, simplement en passant par ce petit chemin détourné. Paperus Librairie reconnaîtra immédiatement si un contenu numérique est associé au livre. »

 

Dans le même temps, pour les éditeurs, cette application devrait servir d'outil de démonstration, notamment au Salon de Genève. « Il y a des annonces à attendre, parce que la législation n'est pas la même qu'en France. Plusieurs éditeurs souhaitent montrer le fonctionnement de notre outil. »

 

Régulariser la législation sur le prix unique de l'ebook

 

Législation ? En effet, un courrier du ministère de la Culture, dont ActuaLitté avait pris connaissance, révélait que l'actuel cadre législatif ne permettait pas ce principe de vente couplée, associant papier et numérique. Aurélie Filippetti y expliquait que la loi et le décret « offrent uniquement la possibilité aux éditeurs de fixer des prix différents dans le cadre d'offres constituées de plusieurs livres numériques ». Et pas du tout de réaliser des ventes associant ebook et papier.

 

« Ma première réaction a bien entendu été la surprise, je suis prêt à entendre que les offres couplées papier-numérique doivent être encadrées pour permettre à tous les acteurs d'en bénéficier pleinement et qu'elles n'avantagent pas un acteur en particulier. La loi PULN a un avantage énorme, elle existe, mais elle est loin d'être exhaustive et fait encore débat sur nombre de points. J'ai hâte que cette situation se régularise et dans l'intervalle, nous ne cessons d'expérimenter des modèles, d'affiner notre expertise technique et dès que les politiques auront décidé du cadre légal, nous serons opérationnels à 100% », souligne Florian Olivier-Koehret.

 

Et de conclure : « Je suis malgré tout déçu de voir que nous étions pionniers, français, respectueux des acteurs en place et aujourd'hui tout le monde n'a que la solution américaine sur les lèvres en nous identifiant comme les challengers, nous avions plus d'une année d'avance quand même ! »

 

En attendant la légalisation, l'application Paperus est disponible