Olivier Adam : 45 ans, âge “où s'impose la loi de l’emmerdement maximum”

Victor De Sepausy - 08.07.2019

Edition - Les maisons - Olivier Adam - partie badminton - emmerdement maximum


AVANT-PARUTION – Le double fictionnel d’Olivier Adam est donc de retour pour cette rentrée. Paul Lerner est un personnage commode, explique l’écrivain : il lui sert à dresser le bilan, tous les cinq ans, de sa propre existence. Aujourd’hui âgé de 45 ans, il compose avec « la loi de l’emmerdement maximum ». Et toujours avec « un détachement pince-sans-rire », assure le romancier. 



 
Philip Roth disait : « Écrire un roman ce n’est pas raconter une histoire, mais se raconter dans l’histoire. » Et c’est sous ces auspices qu’Olivier Adam amorce ce nouveau roman dont le titre assez inattendu « traduit l’humeur du livre ». 

Il précise : « OK, vivre tient plus du sport de rue que de la partie de badminton dans un jardin anglais. Mais il [Paul, NdR] l’a toujours su. Il y était préparé. Reste à disputer le match et à perdre avec élégance. » 

Après une parenthèse parisienne qui n’a pas tenu ses promesses, Paul Lerner, dont les derniers livres se sont peu vendus, revient piteusement en Bretagne où il accepte un poste de journaliste pour l’hebdomadaire local. 

Mais les ennuis ne tardent pas à le rattraper. Tandis que ce littoral qu’il croyait bien connaître se révèle moins paisible qu’il n’en a l’air, Paul voit sa vie conjugale et familiale brutalement mise à l’épreuve. Il était pourtant prévenu : un jour ou l’autre on doit négocier avec la loi de l’emmerdement maximum. Et ça n’a rien d’une partie de badminton. 

Comme dans Falaises, Des vents contraires ou Les Lisières, Olivier Adam convoque un de ses doubles et brouille savoureusement les pistes entre fiction et réalité dans ce grand livre d’une vitalité romanesque et d’une autodérision très anglo-saxonnes. 

[à paraître 21/08] Olivier Adam – Une partie de badminton — Flammarion — 9 782 081 382 473 – 21 €


Dossier - Rentrée littéraire 2019 : une cuvée de 524 romans à découvrir


Commentaires
C'est mon premier livre de Olivier Adam que mes collègues me recommandent depuis de longues année : une petite surprise, l'histoire me capte. Un voyage subtile dans une psychologie "masculine".

Je craignais que ce soit la littérature qui parle de la littérature, mais non : on retrouve bien une dimension universelle.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.