Olivier Chaudenson devient directeur de la Maison de la Poésie à Paris

Clément Solym - 12.10.2012

Edition - Société - Olivier Chaudenson - Maison de la Poésie - Paris


Le président de la Maison de la poésie, Claude Guerre, vient d'achever son second mandat, au poste de directeur de la Maison de la Poésie à Paris. Et le président, Bernard Comment, a doucement glissé à l'oreille du Conseil d'administration de l'association, qu'il serait bon de changer de présidence. Normal, quoi. C'est ainsi qu'Olivier Chandenson prendra le poste, occupé depuis 2006 par Claude Guerre.

 

 

 

Olivier Chaudenson

 

 

La Maison de la Poésie dispose d'un soutien financier de la Ville de Paris, de 900.000 € annuels, et Olivier Chaudenson a su séduire, avec un projet découlant de la mission de réflexion et de concertation pour lequel Bertrand Delanoë l'avait mandaté. Pour la Maison, il avance donc un avenir « résolument ouvert et innovant », précise la Ville dans un communiqué. 

 

« Il propose une scène de poésie vivante, une programmation rythmée et foisonnante, autour de nouvelles formes (lectures musicales, « siestes poétiques », « balades littéraires », cycles de poésie étrangère…), où les poètes dialogueront avec d'autres artistes, comédiens et musiciens. Il donnera la priorité à la transmission, avec des actions pédagogiques en lien avec les écoles, les associations et les bibliothèques. » 

 

Et d'ajouter : « Tout en renforçant la place de la poésie, il engagera une ouverture à l'ensemble de la création littéraire, pour offrir aux écrivains un lieu permanent à Paris, dédié à la littérature en scène, point de ralliement des nouveaux modes de rencontres entre les auteurs, les textes et le public. Un lieu où la voix des poètes et des écrivains, d'autant plus éclairante en temps de crise, trouvera son port d'attache.  »

  

Olivier Chaudenson dirige Les Correspondances de Manosque, festival littéraire créé en 1999 avec l'écrivain Olivier Adam. Il a fondé en 2005 le premier réseau des événements littéraires (RELIEF) dont il est aujourd'hui le vice-président. Il a été le directeur artistique des trois éditions du festival Paris en toutes lettres de 2009 à 2011. Il est également conseiller littéraire pour Marseille Provence 2013 Capitale européenne de la culture et vient de créer la première édition des Correspondances de Tanger.

 

On se souviendra à ce titre qu'Olivier Chaudenson avait annoncé que pour 2012, la manifestation Paris en toutes lettres n'aurait pas lieu. « Je voudrais créer ce que j'appelle une “scène littéraire” permanente qui serait entièrement dédiée aux écrivains, aux rencontres, à la littérature vivante et à ses nouveaux modes d'expressions : en particulier les lectures et les performances croisant le texte avec d'autres formes artistiques (musique, image, vidéo...) », expliquait-il, en février  2012. Or, cette réflexion devait justement se mener en partenariat avec la Maison de la Poésie

 

Bernard Comment est, quant à lui, auteur d'une quinzaine de livres, éditeur et traducteur d'Antonio Tabucchi. Il a été directeur de la fiction à France Culture de 1999 à 2004. Il dirige la collection Fiction & Cie aux éditions du Seuil depuis 2004 et est conseiller de programmes à Arte depuis octobre 2011.

 

 

Remember the Time...


Le Paris en toutes lettres d'Olivier Chaudenson par mairiedeparis