Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Ombres noires : label de littérature noire et policier, avec Flammarion

Clément Solym - 13.06.2012

Edition - Les maisons - Ombres noires - label indépendant - Flammarion


Pour les amateurs de noir bien noir, un label indépendant de romans noirs se lancera à partir de septembre, avec deux romans pour cette rentrée, et d'autres qui sont à venir pour l'année prochaine. Ce label sera adossé à Flammarion, et Nelly Bernard, ancienne d'Actes Sud, en sera la directrice, pour une production de six à huit titres par an. 

 

Que l'on s'entende bien : noir et vraiment noir, telle est la mission de ce label, qui proposera deux premiers titres, tous deux proposés à 18,90 €. La version numérique n'est pas encore assez avancée :

 

  • Dans le ventre des mères, de Marin Ledun, (26 septembre 2012)

Une femme, victime de manipulations génétiques, est prête à tout pour retrouver et sauver sa fille. Dans une enquête où les frontières entre le bien et le mal s'effritent, le commandant Vincent Augey lancé aux trousses de Laure Dahan devra choisir son camp.

 

Une mystérieuse explosion détruit le village de Thines, en Ardèche, et ses environs, libérant un virus qui modifie génétiquement tout ce qu'il croise, végétal, minéral, animal. Et humain. Le commandant de police Vincent Augey est envoyé sur place pour tenter de trouver les responsables d'un charnier de près de 90 cadavres présentant des mutations biologiques inquiétantes.

 

Quelques jours plus tard, une survivante est repérée dans les décombres. Probablement détentrice de réponses, la jeune femme s'enfuit et se révèle une véritable guerrière semant la désolation sur son passage.

 

Une chasse débute alors, à travers toute l'Europe, une chasse au cours de laquelle les frontières qui séparent habituellement le bien du mal s'effritent et où Vincent Augey doit choisir son camp.

 

 

  • 41, de Rogelio Guedea, (24 octobre 2012)

Sexualité, drogue, corruption, violence régissent la société mexicaine. 41, inspiré d'un fait divers réel, suit sur fond politique la perte de l'innocence d'un enfant devenu un assassin.

 

Des traces de sang sur le pare-choc arrière d'une voiture. Le cadavre de Ramiro Hernández Montes, frère du candidat du parti officiel au poste de gouverneur de l'État, est découvert dans le coffre, tué par balle. Quatre flics sont chargés de l'enquête avec pour consigne de l'étouffer autant que possible.

 

L'enquête sur l'assassinat de Montes révèle une série d'assassinats d'homosexuels, tous abattus avec un calibre .41 mais aussi les collusions entre le monde politique et la victime : les orgies homosexuelles organisées pour les politiques et le goût du gouverneur pour les films vidéo pédophiles.

 

Parallèlement, le lecteur suit un enfant, le Japonais, issu d'une famille d'une extrême pauvreté. Il devient ami avec un adulte qui ne tarde pas à le présenter à un couple, Roi Camilo et Reine Sophie.

 

 

 

Nelly Bernard assure dans une présentation que la littérature noire et policière a maintenant sa pleine et entière place dans l'édition contemporaine. « Son succès ne se dément pas, aujourd'hui chaque maison d'édition, chaque groupe possède sa collection, son label afin de répondre à un engouement en hausse constante. Le monde de la littérature policière est vaste : thriller, romans noir, enquête sur fond historique, drame psychologique... l'éditeur est en mesure d'offrir un choix diversifié qui répond à l'attente de lecteurs avides de frissons, de résolutions d'énigmes, de plongées dans les milieux troubles. »

 

Du reste, le label Ombres noires sera inscrit dans la diversité, et donne donc rendez-vous dès la fin septembre, pour découvrir ce qu'il aura dans le ventre. 

 

« D'ici et d'ailleurs, les Ombres Noires surgissent, dessinent des douleurs et estompent des secrets. En 2013, il sera question dans les volumes d'Ombres Noires d'une manipulation psychologique en Allemagne, du consumérisme des années 1990 en Russie, d'un road-movie en Argentine, d'une plongée dans un « no future » en Egypte, d'une vengeance passionnelle en Afrique du Sud et des réflexions désenchantées d'un médecin-légiste en Équateur. Lancer une nouvelle maison d'édition avec ces cartes en main est pour moi une belle aventure qui obtiendra, je l'espère, votre adhésion et votre soutien. Ce catalogue à forte identité, je suis ravie de vous le proposer, amis libraires et critiques et parce que j'aimerais vous donner envie de lire Marin, Tina, Rogelio, Ahmed et les autres, je viendrai à votre rencontre prochainement. »

  

Pour 2013, l'actuel planning compte 

  • Janvier : La Vérité sur Frankie de TINA UEBEL (Allemagne)
  • Février : Ciel orange d'ANDREÏ RUBANOV (Russie)
  • Mars : La dette de MIKE NICOL (Afrique du Sud)
  • Avril : Utopia d'AHMED KHALED TOWFIK (Égypte)
  • Septembre : Monstres parfaits de MIGUEL MOLFINO (Argentine)
  • Octobre : Mourir, la belle affaire d'ALFREDO NORIEGA (Équateur)