Omerta dans la police : la policière sanctionnée

Clément Solym - 26.07.2011

Edition - Justice - omerta - exclusion - policiere


Le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, a confirmé l’exclusion temporaire de Sihem Souid, une ex-agent à la police aux frontières (PAF), pour avoir écrit un livre très critique envers la police, a-t-on appris lundi 25 juillet de sources proches du dossier. Sa suspension devrait lui être officiellement notifiée ce matin.


Cette exclusion contre l'ancienne adjointe de la sécurité (ADS) avait été proposée par un conseil de discipline au printemps dernier, pour «manquement au devoir de réserve» (voir notre actualitte).

Après son départ de la PAF, Sihem Souid avait été affectée à la préfecture de la police de Paris (PP) comme adjointe administrative. Elle se voit à présent exclue de ses fonctions pour dix-huit mois dont six mois avec sursis

« Nous sommes scandalisés. C'est une exclusion pendant douze mois », a dit un de ses avocats, Me Béatrice Dubreuil.

Dans un livre paru en octobre, "Omerta dans la police" (Ed. du Cherche-Midi), Mme Souid avait décrit un climat de racisme et d'homophobie à la PAF d'Orly, un des services en pointe dans la lutte contre l'immigration clandestine.

Elle y relate, entre autres, un viol dont elle a été la victime, quand elle travaillait à la Police des Frontières. A la Paf, elle raconte avoir été assimilée par la suite à « l'arabe de service ».