On va enfin pouvoir se casser le cube à lire les romans Minecraft

Victor De Sepausy - 28.03.2018

Edition - Les maisons - minecraft jeu vidéo - minecraft romans lecture - Castelmore Minecraft romans


Avec le mot Minecraft, c’est tout un univers vidéoludique qui surgit. Des cubes, façon Lego 2.0, devenus un phénomène mondial, avec pour seule limite, l’imaginaire. Et surtout, la constitution d’une communauté encouragée par le mode multijoueur. Logiquement, il fallait donc en faire des livres. 

 



 

Les chiffres avancés par la maison Castelmore donnent le tournis : depuis 2009 et sa création par Markus Persson, le jeu, après une année de commercialisation, s’écoule à un million d’exemplaires. Microsoft, par l’odeur du billet vert alléché, va investir 2,5 milliards $ pour racheter l’éditeur du jeu, Mojang.

 

En 2016, on comptait 144 millions de joueurs à travers la planète de l’internet du oueb, et chez les 8-12 ans, cette licence est devenue numéro 1. Minecraft, après avoir détrôné les ventes de World of Warcraft, pourrait surclasser Tétris, comme jeu le plus vendu de tous les temps.

 

Autour de la licence, s’est articulé tout un monde parallèle : non seulement le jeu sert en salle de classe, mais également pour des cours de codage. Il est également employé pour le « développement de la communication chez les jeunes autistes, notamment à travers des communautés dédiées comme Autcraft, recensant aujourd’hui plus de 5 000 membres », indique Castelmore.
 

Après la quadrature du cercle, la circularité du cube
 

C’est dans ce contexte, plutôt encourageant, que vont sortir prochainement des romans officiels, et inédits en France. Une plongée romanesque dans l’univers de Minecraft. Le pitch est carré : 
 

Lorsque le seul rescapé d’un naufrage se réveille, il est allongé sur une plage, dans un monde où tout est constitué de blocs : Minecraft ! Or le soleil se couche, et les zombies rôdent... Le héros a deux priorités : trouver de la nourriture et éviter de devenir le dîner des habitants de l’île. Dans ce monde où les règles n’ont pas toujours de sens, son courage et sa créativité seront ses armes pour échapper aux pièges de l’île et découvrir ses secrets...

 

Deux versions sortent prochainement, avec des illustrations de Ian Wilding, le 4 avril et le 18 – la seconde sera spécifiquement éditée pour les lecteurs dyslexiques. C’est Max Brooks qui est aux commandes – le fils de Mel, en effet – lui-même atteint de dyslexie. Sa carrière d’écrivain et de scénariste l’a notamment conduit à publier Guide de survie en territoire zombie ou encore World War Z, qui fut porté au cinéma avec Bradt Pitt dans le rôle principal.
 

Enfin, développer le don de cubiquité !


« Contrairement à la plupart des jeux vidéo qui ont un modèle précis, oui/non ou bon/mauvais, Minecraft vous permet de résoudre des problèmes de façon créative. Vous pouvez faire de l’élevage, chasser, pêcher et miner. Vous pouvez construire n’importe quel type d’habitation », indique Max Brooks.

 

« Mon histoire, L’Île perdue, parle d’un personnage qui se réveille dans le monde de Minecraft. Il ne sait pas qui il est, mais il sait qu’il n’est pas d’ici. Naufragé sur une île comme Robinson Crusoé, le rescapé doit survivre sur cette étrange terre carrée. En surmontant chaque dé, notre héros tire des leçons importantes, utiles dans le monde réel. Il comprend que, de toutes les choses étonnantes que l’on peut apprendre dans Minecraft, la plus importante est sur soi-même. »

Le tome 2 est prévu pour l'automne 2018.
 

 

Max Brooks, trad. Philippe Touboul – Minecraft, L’île perdue – Editions Castelmore – 9782362313448 – 9,90 € | Edition adaptée – 9782362312298 – 12,90 €

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.